Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Les fermes-auberges en Alsace proposent de la livraison ou de la vente à emporter

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Sale temps pour les fermes-auberges dans les Vosges et en Alsace. Leurs portes restent closes. Pour essayer de faire rentrer de l'argent, une majorité se met à la livraison à domicile et à la vente à emporter. Une petite respiration, en attendant des jours meilleurs.

Illustration ferme-auberge dans le Haut-Rhin
Illustration ferme-auberge dans le Haut-Rhin © Maxppp - Thierry Gachon

Les temps sont difficiles pour les fermes-auberges en Alsace et dans les Vosges. Comme les bars et restaurants, elles ne peuvent pas rouvrir leurs portes. 

Beaucoup d'entre elles ont donc choisi de faire de la livraison à domicile ou de la vente à emporter, pour tenter de maintenir une petite activité, en attendant une réouverture espérée pour le mois de juin. 

Une petite respiration en attendant des jours meilleurs

Cette situation est frustrante pour les fermiers-aubergistes, ils passent à côté d'un début de saison, où les beaux jours sont au rendez-vous. Une quarantaine de fermiers-aubergistes, sur la soixantaine qui sont agrées en Alsace et dans les Vosges, propose donc des livraisons à domicile ou des produits à emporter. 

En faisant vos réservations à l'avance par téléphone, vous pouvez profiter de la charcuterie, Bargkass, Munster, ou encore tourtes, en attendant des jours meilleurs. 

" Les gens prennent des produits de semaine en semaine. C'est toutefois une goutte d'eau par rapport à un chiffre d'affaire normal," analyse Didier Bronner, de la ferme-auberge du grand ballon qui fait de la livraison à domicile. Il livre dans la vallée de Thann et dans la vallée de Saint-Amarin. 

Des fermes-auberges en difficulté depuis le début de la pandémie 

La fermeture des établissements commence à poser des problèmes économiques dans les fermes-auberges. Les 300 saisonniers qui ont l'habitude de travailler dans les établissements sont au chômage technique. Les rentrées d'argent sont aussi rares. 

"Ce n'est pas avec de la livraison que l'on va pouvoir rembourser nos prêts et payer le personnel. Si on rate la période de Pâques à octobre, on ne va pas passer l'hiver," prévient Didier Bronner. 

Le secteur des fermes-auberges va beaucoup souffrir cette année. "On vise seulement 40% du chiffre d'affaire habituel, quand nous reprendrons nos activités. On a déjà perdu le mois d'avril et le mois de mai. Quand on retravaillera ce sera à minima, avec des mesures de distanciation. Les établissements ne seront pas pleins comme avant," explique Serge Sifferlen, le représentant des fermiers-aubergistes dans le Haut-Rhin. Il propose de la vente à emporter. 

Les fermiers-aubergistes espèrent une reprise de leur activité dans le courant du mois de juin. 

En attendant, ils appellent tous les randonneurs  et les amateurs de leurs produits, à faire des commandes de livraisons à domicile ou de produits à emporter. 

En attendant des jours meilleurs, les fermes-auberges proposent des livraisons à domicile ou de la vente à emporter

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu