Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les grandes surfaces de Vaucluse s'engagent à mettre en avant la fraise française

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Une réunion sur la filière fraise s'est tenue ce mardi en préfecture à Avignon. Les fraises locales vont être mises en avant dans les supermarchés Auchan, Carrefour et Casino en Vaucluse pour faire face à un début de crise.

La fraise de Carpentras (variété Dream).
La fraise de Carpentras (variété Dream). © Radio France - @SabineMaillochon

Avignon, France

Après avoir tiré la sonnette d'alarme, les producteurs de fraises ont obtenu une réunion en préfecture de Vaucluse ce mardi pour faire face à un début de crise. La fraise est en avance cette année après une météo favorable et une production très importante en volume. Les récoltes française arrivent donc en concurrence avec la fraise d’Espagne, beaucoup moins chère. 

Les producteurs vauclusiens écoulent leur production avec grande difficulté et certaines exploitations seraient déjà en souffrance, avec des ventes à perte. 

Le préfet de Vaucluse a réuni ce mardi après-midi les représentants de la filière. Ils étaient une quinzaine autour de la table : des producteurs et les enseignes Auchan, Carrefour et Casino. Les services de l'État, comme la DRAAF et la DDT, ont aussi participé aux débats pour trouver des solutions et soutenir l'activité agricole locale. Aux bout de deux heures de réunion, la grande distribution s'est engagée à promouvoir la fraise française. Les supermarchés vont mettre en place davantage d'animations en rayons mais aussi une mise en avant dans les catalogues commerciaux. 

Les producteurs se sont sentis écoutés, mais ils estiment que ces mesures arrivent trop tard. Il aurait fallu dès le début de la saison mettre en avant la fraise française qui ne peut rivaliser en terme de prix avec la fraise d'autres pays européens, notamment l'Espagne. De son côté, l'État assure qu'il va accompagner les professionnels à développer des signes de qualités des produits. Le préfet a par ailleurs annoncé qu'à terme, l’objectif sera aussi de trouver des solutions sur le plus long terme pour éviter des crises conjoncturelles. 

Choix de la station

France Bleu