Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La récolte des huîtres de Bouzigues toujours suspendue

vendredi 1 décembre 2017 à 17:33 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Nouveau coup dur pour les ostréiculteurs du bassin de Thau (Hérault). La récolte des huîtres de Bouzigues reste encore interdite pour une semaine. Une très mauvaise nouvelle à l'approche des fêtes. La colère gronde chez les producteurs.

Activité quasi nulle depuis un mois autour des parc à huîtres de l'étant de Thau
Activité quasi nulle depuis un mois autour des parc à huîtres de l'étant de Thau - Maxppp

Mèze, France

Très mauvaise nouvelle ce vendredi pour les ostréiculteurs du bassin de Thau. La récolte des huîtres de Bouzigues n'est toujours pas autorisée. L'interdiction est prolongée d'une nouvelle semaine.

La commercialisation des huîtres prélevées avant le 30 octobre 2017 est en revanche légale et autorisée.

Depuis maintenant un mois, le taux de toxines PCB reste supérieur à la limite autorisée. Chaque semaine, l'Ifremer effectue des prélèvements. Si les analyses de l'eau sont redevenues bonnes, on ne peut malheureusement pas en dire autant des huîtres.

À désormais moins d'un mois de Noël, les producteurs savent que leur production ne pourra pas figurer dans les catalogues des grandes surfaces, ce qui risque d'engendrer un gros manque à gagner.

Philippe Ortin, Président de la section régionale de conchyliculture, commence a être très inquiet pour les producteurs. ""Nos gros producteurs, qui consacrent une grande partie de leur récolte à la grande distribution, vont bientôt devoir mettre certains de leurs gars au chômage technique. Tous nos jeunes qui se sont installés il y a trois ou quatre ans sont pris à la gorge. La profession est en train de mourir et là-dessus, je ne réponds de rien".

La mauvaise nouvelle s'est bien évidemment propagée comme une traînée de poudre ce vendredi. Les rares ostreilculteurs qu'on peut croiser dans leurs mas en ce moment ont le visage des mauvais jours. On sent monter une colère froide et encore contenue. Mais pour combien de temps ?

Reportage

Philippe Ortin, Président de la section régionale de conchyliculture, remet en cause les tests effectués, et notamment le fameux "test de la souris" qui selon lui n'a plus lieu d'être

Phlippe Ortin, président du syndicat régional conchylicole (à droite) découvre ce vendredi les résultats des dernières analyses de l'Ifremer - Radio France
Phlippe Ortin, président du syndicat régional conchylicole (à droite) découvre ce vendredi les résultats des dernières analyses de l'Ifremer © Radio France - Guillaume Roulland