Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les intempéries font du mal aux maraîchers du Béarn

mercredi 6 juin 2018 à 19:37 Par Maud Calves, France Bleu Béarn

Les maraîchers de Meillon subissent de plein fouet les intempéries des derniers mois. Maladies, champs impraticables et retard des récoltes, l'année 2018 ne sera pas bonne, pour les maraîchers comme pour les arboriculteurs.

La plantation de petits pois d'Eric a du mal a se remettre des intempéries.
La plantation de petits pois d'Eric a du mal a se remettre des intempéries. © Radio France - Maud Calvès

Meillon, France

À Meillon, les maraîchers sont unanimes : les légumes tardent à sortir. En cause, un hiver très froid et pluvieux, et ces dernières semaines faites d'orages et de pluie. Les seuls légumes à pouvoir être vendus n'ont pas bonne mine et il est plus difficile de les vendre. D'autant plus qu'avec ce temps, les clients n'ont pas forcément envie d'en acheter. "Les plantes sont moins jolies, plus abîmées, donc il faut que les acheteurs soient plus tolérants, il y a une moins belle qualité" déplore Christelle, maraîchère à Meillon. 

Les légumes sous serres sont épargnés, mais les plantations extérieures ont plus de mal. Elles attrapent le mildiou et manquent cruellement de soleil. La récolte a, pour le moment, au moins huit jours de retard. Avec cette baisse, il devient aussi compliqué de donner du travail aux salariés. 

Pour trouver du boulot aux salariés, c'est le point d'interrogation. Depuis quinze jours, le travail est fait à l'arrache. Le moral est au plus bas" - Olivier Bur, maraîcher à Meillon.  

Reportage : la saison débute mal pour les maraîchers de Meillon.

Peu de pêches Roussanne cette année

Les pêches Roussanne de Monein vont être très rares sur les étals. Le froid de cet hiver a fait geler les fleurs. Le peu de fruits qu'il reste sont retardés par la pluie. Les dégâts sont considérables. Le domaine Bellegarde a perdu 90% de sa récolte. C'est plus ou moins similaire en fonction de l'exposition au vent et de la hauteur du verger.  Le domaine Bellegarde vendra ses pêches uniquement dans son magasin. Il lui est impossible de fournir les AMAP et les industriels.