Agriculture – Pêche

Les Jeunes agriculteurs de la Loire en fête à Saint-Paul-en-Jarez

Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 21 août 2016 à 19:11

Les organisateurs estiment qu'entre 2000 et 4000 personnes viennent chaque année à ce rassemblement.
Les organisateurs estiment qu'entre 2000 et 4000 personnes viennent chaque année à ce rassemblement. © Radio France - Angy Louatah

Entre concours de labour et promotion des produits locaux, les Jeunes agriculteurs de la Loire ont fait leur rassemblement annuel dimanche après-midi à Saint-Paul-en-Jarez.

Il y avait bien sûr la nécessité de se rassembler au moins une fois par an pour les membres du syndicat des Jeunes agriculteurs, mais ce dimanche 21 août sous le soleil à Saint-Paul-en-Jarez était surtout l'occasion de promouvoir les produits locaux. Plusieurs centaines de plateaux repas ont été servis dans la journée, mettant à l'honneur les produits de la région. Le meilleur exemple : le "croq JA" ! Un burger très généreux mais surtout très ligérien. Emmanuel Bory, le secrétaire général adjoint des Jeunes agriculteurs de la Loire en est très fier :

Un steak haché charolais, de la salade des maraichers de la Loire, du blé de chez nous et de la fourme de Montbrison, bien sûr !" (Emmanuel Bory)

Le slogan : "Manger malin, manger du coin"

Pour mettre ce message en valeur, il faut attirer du monde et occuper le public. C'est pour cela qu'il y a une petite ferme pédagogique, une course de tracteur tondeuse et surtout le concours de labour. Organisé d'abord au niveau cantonal, puis départemental , régional et enfin national, ce concours détermine le meilleur laboureur.

Ce dimanche, c'est Stéphane Goutanie des Mont-du Forez qui est arrivé en tête devant Alexandre Coudour du Roannais. S'il y a bel et bien un chronomètre pour pénaliser ceux qui prennent trop de temps pour finir leur parcelle, le concours est avant tout esthétique. Jean-Baptiste Moine fait partie du jury, sa notation porte sur deux raies et quelques critères : droiture, uniformité, hauteur...

Mais que note donc le jury ?

Partager sur :