Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les maraîchers du Vaucluse se préparent au froid

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu
Vaucluse, France

La vague de froid qui s'installe pour quelques jours sur la France pourrait faire des dégâts dans les cultures. Heureusement, quelques solutions existent pour protéger les fruits et légumes.

A la ferme de Nogaret, à Monteux, Ghislain Jean protège ses fraises en les recouvrant d'un voile.
A la ferme de Nogaret, à Monteux, Ghislain Jean protège ses fraises en les recouvrant d'un voile. © Radio France - Adrien Serrière

C'est parti pour une semaine de grand froid dans toute la France. En Vaucluse, les températures pourraient atteindre -9 degrés par endroit. Des conditions auxquelles les maraîchers doivent vite s'habituer sous peine de perdre une partie de leur production.

Les fraises bien couvertes 

En cas de froid, la fraise, comme d'autres fruits et légumes, peut être recouverte par un « voile P 17 ». Ce tissu très léger ressemble  un peu à un voile de mariée. Il permet « d'augmenter la protection de quelques degrés », explique Ghislain Jean, producteur de fruits et légumes à la ferme de Nogaret, à Monteux. Autre technique utilisée par les agriculteurs : projeter de l'eau sur la paroi plastique de la serre. Ainsi, à la manière d'un igloo, une pellicule de glace se crée et maintient une température de 0 degré sous la structure.

Les courgettes et les melons plus fragiles

Certaines cultures sont plus sensibles au froid que d'autres. « Les melons et les courgettes », cite Ghislain Jean qui préconise d'être « plus attentif et patient » avec ses plantations. « Dans certaines régions où il a déjà gelé, il y a des problèmes avec les choux et les poireaux », complète Pascal, producteur à Fontvieille. Le cumul du gel avec des terres gorgées d'eau rend particulièrement difficile la récolte. Une difficulté dont sont dispensés les maraîchers vauclusiens puisque les sols du département sont encore très secs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess