Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les pêcheurs de Dordogne s'inquiètent de l'avenir des poissons

-
Par , France Bleu Périgord

Les représentants des 65 associations de pêche périgourdines ont partagé leurs inquiétudes quant à l'avenir des ressources en poisson du département. Des préoccupations qu'ils feront remonter aux élus lors de l'assemblée générale de la fédération de pêche, le 6 avril prochain.

Une centaine de représentants des associations de pêche du périgord ont partagé leurs préoccupations, en vue de l'assemblée générale de la fédération, le 6 avril à Nontron.
Une centaine de représentants des associations de pêche du périgord ont partagé leurs préoccupations, en vue de l'assemblée générale de la fédération, le 6 avril à Nontron. © Radio France - Noémie Philippot

Ils étaient une centaine réunis ce samedi 23 février à Marsac-sur-l'Isle. Tous des représentants des associations de pêches périgourdines, qui se retrouvaient pour faire le point sur leur loisir  avant l'assemblé générale de la fédération, qui aura lieu le 6 avril à Nontron. 

Au menu de cette rencontre : les réglementations qui vont entrer en vigueur en 2019, mais aussi les difficultés rencontrées sur les difficultés rencontrés sur les berges. 

La sécheresse au cœur des préoccupations

Les périodes de sécheresse à répétition inquiètent particulièrement les pêcheurs.  À 65 ans, Evelyne Paul a tout vu de la pêche. Elle est au bord de l'eau depuis qu'elle est petite, et a vu le niveau de l'eau baisser de plus en plus : "On a un petit cours d'eau, on doit lâcher des truites dans quinze jours, on se demande où on va les lâcher ! Il n'y a pas assez d'eau, il va falloir chercher les trous pour pouvoir les lâcher dedans."

La pluie ne tombe plus assez régulière, et les sécheresses sont de plus en plus longues. Alors Jean-Michel Ravailhe, le président de la fédération de pêche de Dordogne craint de voir les poissons disparaître des rivières : "Le problème, c'est la vie des poissons dans des milieux qui subissent des assecs, et une hausse de la température de l'eau. Il va falloir accepter qu'il y ait des cours d'eau qui ne voient plus la population de poissons tel qu'ils l'avaient." explique-t-il résigné. "Tout l'enjeu de notre action est de vérifier que les usages de l'eau soient fait de manière raisonnée et raisonnable."

La gestion de l'eau sera donc au menu des discussions pendant l'assemblée générale avec tous les usagers, comme EDF, les agriculteurs mais aussi les représentants de l'Etat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess