Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les pêcheurs de Poitou-Charentes peuvent ressortir leurs cannes dès ce lundi 11 mai

C'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui aiment taquiner la truite dans les rivières. Après huit semaines de confinement, les pêcheurs de Poitou-Charentes pourront à nouveau s'adonner à leur passion mais uniquement dans les rivières pour le moment.

La pêche reprend ses droits.
La pêche reprend ses droits. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

La pêche sera officiellement rouverte dès le 11 mai à l'aube dans les quatre départements de Poitou-Charentes. Et ce pour tous types de pêche et tous types de poissons. Evidemment, les pêcheurs devront respecter les mêmes règles que tout le monde comme veiller à une distance physique suffisante, "pas une nouveauté " pour des pratiquants habitués à pêcher seuls, explique le président de la fédération de pêche de Charente-Maritime Gilles Brichet. Mais cela "exclut de fait tous les concours et compétitions" poursuit-il. 

Comme tout le monde, les pêcheurs pourront changer de département à condition de ne pas aller à plus de 100 km de chez eux à vol d'oiseau et pas question bien sûr de se prêter du matériel.

Oui pour les rivières, non pour les plans d'eau

C'est la seule, et peut-être la plus grosse, restriction spécifique aux pêcheurs. Ils doivent se contenter pour le moment des cours d'eau. Les plans d'eau sont encore inaccessibles. Sur cette question, les préfets feront du cas par cas si les maires le leur demandent. Avec un avantage en Charente-Maritime selon Gilles Brichet : "les étangs réservés à la pêche ne sont pas ouverts à la baignade".

Les poissons au rendez-vous

La reprise de la pêche est d'autant plus une bonne nouvelle qu'elle s'annonce particulièrement prolifique. C'est même "parfait" pour le président de la fédération de pêche de la Vienne Francis Bailly. Après ces huit semaines de confinement "les poissons ont pu se reproduire tranquillement, notamment les brochets, les pêcheurs vont retrouver le bénéfice des sacrifices qu'ils ont fait."

Même chose pour les rivières qui ont bénéficié des pluies de ces dernières semaines. "On a des eaux de très bonne qualité avec un très bon niveau, les alevins sortant des frayères (endroit où les femelles déposent leurs œufs ndlr) ont pu regagner leur lit." En résumé, pour Francis Bailly, comme pour tous les pêcheurs picto-charentais, "tous les voyants sont au vert !".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess