Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les prix des fruits et légumes augmentent à cause de la sécheresse en Auvergne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Avec la météo compliquée de ces derniers mois, les producteurs ont bien du mal à proposer certains fruits et légumes. Et cela a des conséquences directes sur les prix pour les consommateurs. Exemple au marché de la halle Saint-Joseph à Clermont-Ferrrand.

La tomates a été touchée par la sécheresse et donc l'inflation
La tomates a été touchée par la sécheresse et donc l'inflation © Radio France - Margaux Caroff

Clermont-Ferrand, France

Cet été les prix des fruits et légumes sont en forte augmentation. Par rapport à l'an dernier, le baromètre "Observatoire des fruits et légumes" de Famille rurale constate une hausse de 4 à 5%. Cela s'explique par la sécheresse qui a touché une grande partie de la France, notamment en Auvergne. Le manque d'eau réduit considérablement les récoltes et fait grimper les coûts d'arrosage.

Laurent Pouce a renoncé à vendre des salades en août - Radio France
Laurent Pouce a renoncé à vendre des salades en août © Radio France - Margaux Caroff

Il a fallu choisir entre faire des tomates ou faire des salades. Il n'y avait pas assez d'eau pour les deux - Laurent Pouce, employé d'une exploitation à St Agoulin dans le Puy-de-Dôme

Dans son exploitation situé dans les Côtes de Combrailles, le patron de Laurent Pouce a simplement renoncé à faire pousser de la salade. La source qui lui permet d'arroser ses légumes a bien failli finir à sec. Il s'est donc concentré sur les tomates sur le mois d'août. 

Des conséquences aussi pour les consommateurs

De l'autre côté de la caisse Serge fait la grimace en voyant le prix des tomates, vendues jusqu'à 4,50€ le kilo. 

Je subis la hausse des tarifs, mais je suis bien obligé de faire avec si je veux m'alimenter.

Mais Hélène relativise "Je préfère payer un peu plus cher pour des légumes de qualité vendus directement par les producteurs plutôt que d'aller au supermarché. En plus ils tiennent plus longtemps, donc au final on s'y retrouve."

Les légumes de saison vendus au marché Saint-Joseph - Radio France
Les légumes de saison vendus au marché Saint-Joseph © Radio France - Margaux Caroff
Choix de la station

France Bleu