Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les producteurs de foie gras débordés par la demande en Auvergne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Clermont, Auvergne-Rhône-Alpes, France

C'est la star des tables de fêtes. Mais il y a moins de foie gras cette année, et le prix a fortement augmenté en raison du nouvel épisode de grippe aviaire dans le Sud-Ouest. Les producteurs auvergnats ont été débordés par la demande.

Jean-François Panem au Domaine de Limagne
Jean-François Panem au Domaine de Limagne © Radio France - Jean-Pierre Morel

Devant la boutique du Domaine de Limagne à Chappes, la fille d'attente est imposante. Les clients fidèles, comme Bernard, attendent fébrilement d'être servis. "Je suis venu chercher du foie gras, mais il paraît qu'il n'y en a plus" s'inquiète ce restaurateur à la retraite, "il paraît qu'il n'y a plus rien dans le Sud-Ouest avec les problèmes de grippe aviaire, et que tout le monde en cherche". Quelques minutes plus tard, le voilà rassuré, "j'ai deux foies frais, c'est parfait, et en plus je sais qu'ici il est bon".

le foie gras est plus rare cette année
le foie gras est plus rare cette année © Radio France - Jean-Pierre Morel

Derrière le comptoir, Jean-François Panem s'affaire. Le responsable du Domaine de Limagne essaye de satisfaire la demande. "On a eu 50% de commande en plus  à honorer, on a servi nos clients et nos restaurateurs, mais on n'a pas pu faire plus faute de marchandise".

6000 canards abattus chaque semaine au Domaine de Limagne

A Vinzelles, à quelques kilomètres de là, Bertrand Rellier élève des canards, mais aussi des oies à la Métairie Basse. "La grippe aviaire a provoqué une augmentation de la demande dans la région, il y a même de grandes enseignes qui m'ont appelé, moi, tout petit producteur, pour me demander de les dépanner, je n'ai pas pu le faire"

Le prix du foie gras reste stable en Auvergne
Le prix du foie gras reste stable en Auvergne © Radio France - Jean-Pierre Morel

Régulièrement médaillé pour la qualité de ses foies gras, Bertrand Rellier a été dévalisé, mais dans le bon sens du terme cette année. L'an dernier, il avait en effet été victime du gang du foie gras qui lui avait volé une soixantaine de canards. Mais le producteur reste zen, et contrairement à certains qui profitent de la grippe aviaire, lui n'a pas augmenté ses prix. Le foie frais se vend 60 euros le kilo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess