Agriculture – Pêche DOSSIER : Salon de l'Agriculture 2017

Les produits de Meurthe-et-Moselle à l’honneur au Salon de l’agriculture

Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine mercredi 15 février 2017 à 17:50

Les ambassadeurs du goût meurthe et mosellan
Les ambassadeurs du goût meurthe et mosellan © Radio France - Mohand Chibani

Le conseil départemental de Meurthe-et Moselle-veut promouvoir les produits de son terroir en finançant un stand au salon de l’agriculture à Paris du 27 février au 5 mars prochain. Des madeleines de Liverdun aux vins de Toul, les ambassadeurs du goût ne manquent pas en Meurthe-et-Moselle.

Le safran de Domgermain, le vin de Toul, les madeleines de Liverdun, la Meurthe-et-Moselle compte bon nombre de produits du terroir et veut le faire savoir. Tous ces producteurs auront donc un stand au Salon de l'agriculture qui se tiendra du 27 février au 5 mars 2015. L'espace Meurthe-et-Moselle financé par le conseil départemental à hauteur de 45.000 euros sera inauguré le 3 mars. Des recettes avec les produits meurthe et mosellans seront proposées au public du salon.

Nous avons des produits d'excellence mais ils ne sont pas toujours associés à la Meurthe- et- Moselle, Mathieu Klein, président du conseil départemental

Mathieu Klein, le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle justifie l’investissement : «nous avons des produits d’excellence mais malheureusement ils ne sont pas toujours associés à la Meurthe-et-Moselle et moi je veux que le département soit fier de ce qui fait la force de son identité.»

Le jus de mirabelle d'O Maribelle à Ochey - Radio France
Le jus de mirabelle d'O Maribelle à Ochey © Radio France - Mohand Chibani

Anne-Marie Marchetto figure dans la liste des invités du conseil départemental. Elle est la cogérante d’O Maribelle, une EARL basée à Ochey, elle transforme les fruits de ses vergers en sorbets et glaces faits maison. « Sans l’aide du conseil départemental, je ne serai sans doute pas allée au salon de l’agriculture et à quelques jours de l’évènement j’angoisse un peu, c’est une première pour moi et il faut que je représente dignement le 54. En ce moment je fabrique de grosses quantités de glaces et de sorbets pour ne pas être en rupture de stock une fois sur place ».

Le salon est une super vitrine

Anne-Marie pourra toujours s’appuyer sur Jean-Michel Drouin dont ce sera le 15e salon. Cogérant des « Brasseurs de Lorraine », il proposera cette année encore des dégustations de bière artisanale aux visiteurs. « Le salon est pour nous une super vitrine, on aime s’y retrouver pour montrer les mérites de notre agriculture et les bons produits lorrains. C’est de la communication, c’est pas du business parce qu’au final quand on fait les comptes, on ne gagne rien. Ça nous coûte environ 7.000 euros et on croise toujours les doigts pour être bien placés ».

Le safran de Domgermain dans le toulois - Radio France
Le safran de Domgermain dans le toulois © Radio France - Mohand Chibani

Le salon international de l’agriculture à Paris accueille chaque année environ 700.000 personnes.