Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Les retraités agricoles de Dordogne souhaitent rencontrer Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Périgord

Réunis en assemblée générale ce vendredi 22 novembre à Boulazac, les retraités agricoles de Dordogne réclament toujours des pensions équivalentes à 85% du SMIC. Comme le dossier traîne, ils souhaitent en discuter directement avec le président de la République.

Un millier de personnes ont assisté à l'assemblée générale de l'association des retraités agricoles de Dordogne
Un millier de personnes ont assisté à l'assemblée générale de l'association des retraités agricoles de Dordogne © Radio France - Emmanuel Claverie

Boulazac Isle Manoire, France

Le constat est toujours le même, et a été une nouvelle fois dressé lors de l'assemblée générale de l'association départementale des retraités agricoles, ce vendredi 22 novembre au Palio de Boulazac, devant près d'un millier de personnes. En Dordogne, le montant moyen des pensions des 25.612 retraités agricoles est de 447 euros par mois. Soit largement en dessous du seuil de pauvreté qui est de 867 euros. Et malgré les appels à l'aide lancés depuis des années par l'association, et relayés par les élus locaux, les avancées restent insuffisantes.

Les retraités agricoles réclament des pensions égales à 85% du SMIC

"Il n'y a pas d'évolution, surtout depuis le nouveau quinquennat" regrette Roger Tréneule, le président départemental et national de l'association des retraités agricoles. Reçu récemment par un conseiller du ministre de l'agriculture, Roger Tréneule souhaite maintenant rencontrer Emmanuel Macron. "Nous demandons une audience avec le président de la République, car nous considérons que ce n'est qu'avec lui que nous pouvons discuter et exposer nos revendications" explique-t-il. Nous voulons lui parler du financement de cette augmentation à 85% du SMIC qui reste notre revendication principale. Il faudrait au moins 1000 euros mensuels pour les retraités agricoles. A notre connaissance, c'est la seule catégorie sociale qui bénéficie d'un minimum de 75% du SMIC". L'association doit revoir en janvier un conseiller du ministère de l'agriculture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu