Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les sapins de Noël n'ont pas résisté à la canicule en Corrèze

-
Par , France Bleu Limousin

Il n'y aura pas de catastrophe dans les vergers des fruits de l'automne en Corrèze. La canicule notamment n'a pas fait de dégâts très importants. Les producteurs attendent toutefois la pluie. En revanche une production est d'ores et déjà bien touchée, celle des sapins de Noël.

Photo illustration
Photo illustration © Maxppp - Jérôme Humbrecht

Corrèze, France

En Corrèze les agriculteurs regardent la météo des jours à venir avec appréhension. En particulier ceux dont les productions arrivent bientôt à maturité, comme les pommes, châtaignes, les vignes ou encore les noix. La canicule et la sécheresse ont fait des dégâts, mais rien de très important encore. Jean Mage, producteur de vin paillé à Brivezac, constate surtout dans ses vignes un nombre important de grappes échaudées, à savoir qu'elle ont mal été fécondées à cause de la chaleur, mais également à cause de l'excès de pluie au printemps. "Les vignes sont comme bloquées" souligne-t-il. Et la véraison est en retard. "Tout va dépendre tu temps qu'il va faire maintenant" ajoute le producteur. A savoir de la quantité de pluies qui tomberont dans les prochains jours et prochaines semaines.

Dans les vignes de Jean Mage à Brivezac, la véraison est en retard - Radio France
Dans les vignes de Jean Mage à Brivezac, la véraison est en retard © Radio France - Philippe Graziani

15 000 plants de sapin grillés

Les producteurs de pommes, de noix et de châtaignes sont dans la même attente. "La canicule n'a pas eu un impact vraiment négatif" reconnaît notamment Laurent Rougerie, président du syndicat AOP Pommes du Limousin. "Elle a surtout affecté le calibre des fruits" dit-il. S'il pleut suffisamment la production devrait tout de même être à peu près normale. Mais il est une production qui a beaucoup souffert en Corrèze. Il s'agit de celle des sapins de Noël. Le département compte une quinzaine de producteurs. Bruno Bunisset en cultive 30 hectares aux alentours d'Ussel. "C'est une catastrophe" dit-il. Surtout pour ses jeunes plants. Les 15 000 arbres qu'il a plantés au début du printemps sont quasiment tous morts, "totalement grillés".  Et ceux qui sont prévus pour ce Noël ne seront sans doute pas tous arrivés à maturité.

Choix de la station

France Bleu