Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les sapins de Noël souffrent de la sécheresse en Berry

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Coup de chaud sur les sapins de Noël ! Entre la sécheresse et la canicule, les plantations de sapins de Noël peinent un peu partout en France. La Brenne n'est pas épargnée...

Mickaël Bailly, gérant de la société Curti
Mickaël Bailly, gérant de la société Curti © Radio France - Gaëlle Fontenit

Murs, Indre, France

Lorsqu'il a pris le pari de s'installer en Berry en 2006, Mickaël Bailly, gérant de la société Curti, n'imaginait pas devoir affronter de tels épisodes de sécheresse. Mais les étés se suivent et se ressemblent en Brenne et la plantation de sapins de Noël à Murs (Indre) souffre de ce temps sec et chaud qui dure chaque année plusieurs mois. 

Pour faire face à ces changements climatiques, l'entreprise a dû adapter ses modes de production. "Nous passons plus de temps à désherber, à nettoyer les parcelles. Nous privilégions désormais le travail racinaire, pour encourager les plants à bien se développer dans le sol, avant d'imaginer leur donner une jolie forme" explique Mickaël Bailly. 

Pour ce faire, l'entreprise a investi dans de nouvelles machines plus efficaces pour débroussailler ou encore pour planter plus profondément. "C'est sûr que cela a un coût. C'est même très cher. Mais il vaut mieux cela que de planter sur des parcelles et de ne rien pouvoir sortir parce que les sapins ne sont pas assez beaux."

Il y aurait bien une autre option : changer les espèces pour aller vers des types de pins moins gourmands en eau. Mais  les consommateurs ne sont pas prêts à changer leurs habitudes : "L'épicéa et le Nordmann tiennent le marché et nous ne sommes pas prêts à voir de nouvelles espèces les concurrencer. On commence à mettre en place de nouvelles essences mais de là à ce que cela prenne le pas sur les Nordmann notamment, cela me parait peu probable..."

L'entreprise Curti emploie deux salariés à l'année en Brenne, et jusqu'à une trentaine de saisonniers au moment de Noël.

Choix de la station

France Bleu