Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les terres cultivées en bio ont augmenté de 10% en un an en Dordogne

lundi 23 avril 2018 à 17:44 Par Marie-Sylvie Prudhomme et Valérie Dejean, France Bleu Périgord

Le bio a le vent en poupe en Dordogne. Les surfaces cultivées augmentent régulièrement. De nouveaux agriculteurs en recherche de reconversion professionnelle viennent en Périgord pour cultiver des légumes , de la vigne ou élever des bovins.

La moitié des agriculteurs bio de Dordogne viennent d'autres branches professionnelles-photo illustration
La moitié des agriculteurs bio de Dordogne viennent d'autres branches professionnelles-photo illustration © Maxppp - Maxppp

24000 Périgueux, France

La Dordogne devient une terre d'élection pour l'agriculture biologique. Selon l'association Agrobio Périgord qui tenait son assemblée générale ce lundi, l'agriculture biologique représente 7,4% des terres cultivées en Dordogne.

+ 10% de terres classées bio en un an en Dordogne

E,n 2016, on comptait 24 000 hectares de surfaces en agriculture biologique en Dordogne, soit 10% d'augmentation en un an entre 2015 et 2016.  En Dordogne, le bio est particulièrement présent dans trois filières, la production de légumes, la viticulture et l'élevage bovin. On compte 120 maraîchers bio en Dordogne et 120 domaines viticoles classés en bio, ce qui représente 15% du vin produit en Dordogne. 

L'élevage bovin s'est lui aussi mis au bio avec pour exemple  la coopérative "le Pré vert" qui avec un atelier de transformation à Brive, découpe la viande de 150 éleveurs de Dordogne et des départements limitrophes. 

De nouveaux agriculteurs qui changent de vie ou des paysans qui refusent l'agriculture conventionnelle

L'agriculture bio recrute majoritairement chez des personnes qui veulent changer de vie. C'est un véritable vivier pour les installations agricoles. Plus de 50% des projets sont portés par des femmes et des hommes en quête de reconversion professionnelle. L'autre moitié est constituée par des exploitants conventionnels qui ne supportent plus les difficultés grandissantes rencontrées par les agriculteurs. Des éleveurs laitiers franchissent le pas du bio ainsi que des paysans sensibilisés aux dangers des produits phytosanitaires dans leur ferme. En 1993, il y avait 65 producteurs bio en Dordogne, 25 ans plus tard, ils sont 740.

60 cantines d'écoles proposent des produits bio en Dordogne

Les agriculteurs bio attendent maintenant que l'Etat tienne ses promesses pour les aides à la conversion. L'association Agrobio Périgord estime également qu'il faut développer les marchés et apprendre aux Périgourdins à manger bio. En Dordogne, 60 cantines d'écoles ont déjà mis des produits bio à leur menu.