Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des prévisions de vendanges prometteuses dans le Gard malgré le mildiou

lundi 23 juillet 2018 à 17:59 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Les orages du début du mois de juillet et l'arrivée de températures élevées génèrent une présence plus marquée du mildiou dans les vignes cette année. Les dégâts sur les grappes sont parfois importants.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Gard, France

La véraison des cépages précoces a démarré (le raisin prend sa couleur) dans certaines vignes de la région. La préfecture du Gard en profite pour dresser un bilan et annoncer les prévisions de vendanges. Grâce aux pluies de l'hiver et du printemps, la première phase du cycle végétatif s'est déroulée selon un calendrier normal, après une année 2017 très précoce. 

Une pression du mildiou très forte

Les pluies d'orage et l'arrivée de températures élevées depuis début juillet ont en revanche provoqué l'apparition du mildiou. Les dégâts par endroits sont très importants, allant jusqu'à des pertes totales. Depuis quelques jours, malgré les conditions estivales, le mildiou reste actif dans de nombreux secteurs, sur les cépages les plus sensibles.

Des premières prévisions de récolte encourageantes

Si on prend en compte ce problème du mildiou, la première estimation du volume de récolte s'établit à12,4 millions d'hectolitres pour l'ex-Languedoc-Roussillon. Il est légèrement en dessous de la moyenne des cinq dernières récoltes. Dans le Gard, en revanche, l'estimation de la récolte est supérieure à l'an dernier : 3,20 millions d'hectolitres. En 2017, ce sont 2,58 millions d'hectolitres qui avaient été récoltés.