Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les viticulteurs bordelais partent à la rencontre des consommateurs

-
Par , France Bleu Gironde

Ce vendredi et samedi, à l'occasion de la Saint-Vincent, qui célèbre le saint patron des vignerons, plus de 1.300 professionnels du vin bordelais sillonnent toute la France pour faire la promotion de leurs vins directement auprès des consommateurs.

Rachel Hubert, vigneronne au Château Peybonhomme-Les-Tours, dans le Blayais.
Rachel Hubert, vigneronne au Château Peybonhomme-Les-Tours, dans le Blayais. © Radio France - Louise Buyens

A l'occasion de la Saint-Vincent, qui célèbre le saint patron des vignerons, plus de 1.300 viticulteurs et négociants bordelais sillonnent ce vendredi et samedi 670 villes et 1.000 lieux différents pour aller à la rencontre des consommateurs et promouvoir leurs vins. 

Ils font la tournée des restaurants, caves, bars ou encore supermarchés pour faire connaître les vins bordelais qui ne sont pas forcément des grands crus. Rachel Hubert est vigneronne au domaine familial : Château Peybonhomme-Les-Tours, en Blaye côte de Bordeaux. Elle n'a pas hésité une seconde à participer à l'opération. "C'est important de se rapprocher des consommateurs, pouvoir discuter avec eux, leur présenter nos vins, leur donner envie de venir voir notre domaine, de venir visiter des vignobles qui ne sont pas très loin", détaille la viticultrice.

Fabienne Buccio, la préfète de la Gironde (à droite), est venue soutenir l'initiative des viticulteurs bordelais.
Fabienne Buccio, la préfète de la Gironde (à droite), est venue soutenir l'initiative des viticulteurs bordelais. © Radio France - Louise Buyens

Miser sur les consommateurs locaux est une nécessité alors que les ventes du vin bordelais aux États-Unis, un gros marché d'exportation, ont sérieusement chuté. Ils accusent une baisse de 46 % de leurs ventes en valeur entre 2018 et 2019, à cause de l'instauration d'une nouvelle taxe.

L'opération pourrait être renouvelée l'année prochaine.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess