Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les viticulteurs de l'AOC Montlouis s'attendent à une récolte de bonne qualité

mercredi 6 septembre 2017 à 6:00 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

L' AOC Montlouis va retrouver une année normale après les pertes catastrophiques de l'an dernier. Les vendanges devraient débuter dès la semaine prochaine.

Des grappes saines et déjà gorgées en sucre en AOC Montlouis
Des grappes saines et déjà gorgées en sucre en AOC Montlouis © Radio France - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

La date des vendanges se précise, comme prévu, elle sera précoce. A Montlouis, l'état de maturité du raisin devrait permettre de commencer les vendanges dès la semaine prochaine. Dans le détail, les grappes sont de bonne qualité sanitaire et leur taux d'alcool est à environ 9 à 10 degrés. Les vignerons espèrent une bonne semaine de soleil et d'absence de pluie avant de commencer. Ils étaient une cinquantaine dans les vignes de Montlouis hier pour faire le point avec les techniciens de la chambre d'agriculture et les experts du laboratoire oenologique de Touraine.

"L' état de maturation est assez avancé, on se rapproche de la maturité, on a probablement aux alentours de 9 à 10 degrés d'alcool c'est-à-dire une teneur en sucre déjà importante. Mais on a encore besoin d'ensoleillement et de nuits fraîches avant les vendanges" Anastasia Roque, conseiller viticole à la chambre d'agriculture d'Indre et Loire

Les viticulteurs de l'AOC Montlouis retrouvent en partie le sourire. Même si certaines parcelles vont encore perdre 30 à 35% à cause du gel, on peut dire que l'appellation remonte la pente après les pertes catastrophiques de 2016. Manuela Chidaine avait perdu 90% de sa production. Cette année, ce ne sera que 15% et c'est un vrai soulagement pour elle.

Pour la première fois depuis 5 ou 6 ans, on va retrouver une année normale. Alors que l'année dernière, nous avions eu des productions extrêmement petites en quantité" Manuela Chidaine, propriétaire d'une vingtaine d'hectares en AOC Montlouis

Côté qualité des raisins, le taux de sucre et d'acidité est bon, selon Damien Lecheneau, le président de l'AOC Montlouis. Anastasia Roque, de la chambre d'agriculture, ajoute qu'il faudra surveiller de près l'évolution dans les prochaines semaines parce que les grappes présentent un peu de pourriture grise. Les viticulteurs regarderont donc la météo de près comme chaque année avant les vendanges mais le millésime 2017 de l'AOC Montlouis est plutôt bien parti.