Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les viticulteurs et les arboriculteurs très durement touchés par les gelées dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le thermomètre est parfois descendu jusqu'à -7 degrés et, plus généralement, des températures négatives ont été enregistrées sur l'ensemble du Gard. Elles n'ont épargné aucune zone géographique, ni aucun secteur de production.

Les vignes et les arbres fruitiers ont été touchés dans tout le Gard, comme ici à Cardet, près d'Anduze
Les vignes et les arbres fruitiers ont été touchés dans tout le Gard, comme ici à Cardet, près d'Anduze - Guilhem Peladan

Les agriculteurs gardois sont sous le choc après les fortes gelées qui ont touché le département dans la nuit de mercredi à jeudi. Même s'il est encore trop tôt pour dresser un bilan complet, les dégâts causés par cette chute brutale des températures s'annoncent considérables sur les arbres fruitiers et les vignes.  Dans certains endroits,le thermomètre est parfois descendu jusqu'à -7 degrés et, plus généralement, des températures négatives ont été enregistrées sur l'ensemble du Gard. Et elles n'ont épargné aucune zone géographique, ni aucun secteur de production. 

Selon les premières tendances, les pertes de récoltes vont de 20% à 40% pour les secteurs les plus épargnés. Elles peuvent grimper jusqu'à 100% de pertes dans les zones les plus touchées. Ce premier bilan visuel devra être affiné dans les jours qui viennent, mais d'ores et déjà, les différents acteurs de la filière agricole joints pas France Bleu Gard Lozère parlent tous de "véritable catastrophe". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess