Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les viticulteurs gardois inquiets après la surtaxe de 25% sur les vins exportés aux Etats-Unis

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les viticulteurs gardois font grise mine. Après des vendanges en baisse de 17%, ils voient leurs vins exportés aux Etats-Unis, surtaxés de 25%. Une décision effective depuis ce vendredi 18 octobre par mesure de rétorsion aux aides accordées à Airbus.

Les vins en bouteille de moins de 14 degrés exportés aux Etats-Unis sont surtaxés de 25%
Les vins en bouteille de moins de 14 degrés exportés aux Etats-Unis sont surtaxés de 25% © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

Les viticulteurs gardois sont inquiets après la décision des Etats-Unis de taxer certains produits européens comme les vins "tranquilles" de moins de 14 degrés. Depuis ce vendredi matin, ces vins coûtent 25% plus cher pour les consommateurs américains. Une décision unilatérale de Donald Trump en représailles aux subventions accordées par l’Union européenne à l’avionneur Airbus. Aucune taxe douanière en revanche pour les vins italiens.

Pour Denis Verdier, le président de la fédération des vins IGP du Gard, "c'est la double peine pour la viticulture. Parce qu'on n'est pas concerné par Airbus et parce qu'on est en concurrence avec les vins italiens. Le fait de surcharger nos prix de 25% nous met vraiment dans une situation difficile.

"La consommation du vin baisse en France donc on est obligé d'exporter" 

Denis Verdier explique que la consommation de vin baissant en France, les viticulteurs ont développé leur marché à l'export ces dernières années.  "30% des vins gardois sont exportés notamment vers l'Europe du Nord et les Etats-Unis. On est en train de casser ces efforts. On a alerté les ministères concernés parce que cette mesure met à mal nos marchés."

Des vendanges en baisse de 17% en 2019 dans le Gard 

La taxation des vins français intervient alors même que les vendanges ont baissé de 17% dans le Gard cette année. 2,7 millions d'hectolitres contre 3,2 millions l'an dernier. "On a un atout, c'est que cette année, la récolte est de très bonne qualité. On a donc des armes pour se battre mais ce n'est pas évident."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu