Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Leurs porcs font du bruit et sentent mauvais : des éleveurs du Douaisis condamnés

-
Par , France Bleu Nord

Les 84 cochons de la ferme Delval à Aniche, près de Douai, sentent mauvais et font trop de bruit. C'est en tout cas ce que pense une de leurs voisines, qui les a attaqués en justice. Elle vient d'obtenir gain de cause, et les éleveurs doivent payer 58 000 euros de pénalités.

Les Delval élèvent 80 cochons sur la paille à Aniche, la justice les a condamnés à les déplacer
Les Delval élèvent 80 cochons sur la paille à Aniche, la justice les a condamnés à les déplacer © Radio France - Perrine Roguet

Aniche, France

Trop bruyants et odorants, les cochons de la ferme Delval, à Aniche, dans le Douaisis. La justice vient de condamner un couple d'éleveurs à payer 58 700 euros de pénalités à leur voisine, qui se plaignait du bruit et de l'odeur des bêtes.

L'affaire débute fin 2016, quand la voisine souhaite construire des logements sur un terrain contigu de 5000 mètres carrés. Mais l'exploitation est trop proche. Elle décide alors de saisir la justice.

Trois ans de procédure

Les agriculteurs ont d'abord été contraints de déplacer l'élevage porcin sous trois mois. Un délai trop court, selon eux, pour obtenir les autorisations nécessaires. Au bout de trois ans de combat judiciaire, qui est allé jusqu'au pourvoi en cassation, ils ont été condamnés à payer les pénalités. "Voir qu'on a une amende de 58 000 euros à payer, alors qu'on a fait tous les investissements, c'est dur. On se demande comment on va pouvoir payer", souffle Nathalie Delval, l'agricultrice.

cette décision met sur la paille l'exploitation

Samedi, la FDSEA a organisé une manifestation de soutien aux Delval, à Douai. Le syndicat agricole dénonce une décision injuste, qui "met sur la paille l'exploitation", insiste Michel Roger, qui représente la FDSEA à Douai.

Une cagnotte en ligne a été créée pour aider la famille à payer cette amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu