Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Libourne, une fête du vin dans l'intimité

-
Par , France Bleu Gironde
Libourne, France

Organisée une année sur deux, comme Bordeaux fête le vin, la manifestation libournaise n'a ni l'aura, ni l'attractivité de sa grande sœur. Mais veut capitaliser sur des recettes plus locales pour séduire producteurs et visiteurs.

La Maison du vin de Saint-Emilion tient son stand à Libourne Fête le vin.
La Maison du vin de Saint-Emilion tient son stand à Libourne Fête le vin. © Radio France - Thomas Coignac

"Si on a lieu les années impaires, c'est pour ne pas faire d'ombre à Bordeaux", explique en souriant Jean-Jacques Rodriguez, directeur de l'office de tourisme du Libournais, organisatrice de la manifestation. Pourtant, lorsque l'on regarde les allées entre les stands installés devant la sous-préfecture, elles paraissent quelques peu désertées. Avec 7 000 visiteurs attendus sur trois jours (puisque l’organisation a prévu 7 000 verres destinés à la dégustation), on est très loin des 520 000 qui se sont rendus sur les quais de Bordeaux en 2015.

Des vins de la Rioja représentés

Mais cette dimension plus modeste est assumée, et plaît aux producteurs. Cette année, outre les 10 appellations du syndicat Saint-Emilion - Pomerol - Fronsac déjà présentes l'an dernier, se sont ajoutées les appellations locales Graves de Vayres et Castillon - Côtes de Bordeaux. Et le festival prend également l'accent espagnol avec la présence de producteurs de la Rioja, venus de la ville de Logroño, jumelée à Libourne. Tous étaient unanimes pour dire que cette atmosphère plus intime permet de davantage discuter, et conseiller les clients.

Les allées du festival n'ont pas fait le plein ce samedi.
Les allées du festival n'ont pas fait le plein ce samedi. © Radio France - Thomas Coignac

Côté visiteurs d'ailleurs, c'est un public connaisseur, pour la plupart venus de Libourne, ou de ses environs qui était au rendez-vous. Et qui appréciait également le côté "ultra-local" de cette manifestation, qui met en valeur des vins du Libournais. Même si certains ont regretté le manque de monde, ou des tarifs trop élevés pour déguster (même si l'entrée est gratuite), l'ambiance générale était plutôt bon enfant. Les nouvelles animations (cours de dégustation, village du livre, atelier lecture...), et les concerts, avec notamment Ben l'oncle Soul ce samedi soir ,ont contribué a faire grandir le festival. En attendant, peut-être un jour, qu'il concurrence plus directement Bordeaux fête le vin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess