Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Loi alimentation: la présidente de la FNSEA partagée entre espoir et doutes

vendredi 1 février 2019 à 10:43 Par Bertrand Pidance, France Bleu Loire Océan

Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA exprime ses "doutes", sur la promesse de la grande distribution qui s'est engagée à mieux rémunérer les agriculteurs, avec la marge qu'elle va faire sur une série de produits de grandes marques dont les prix augmentent, ce 1er février.

Christian Lambert, présidente de la FNSEA
Christian Lambert, présidente de la FNSEA © Maxppp - Josselin CLAIR

Nantes, France

Interrogée sur France Bleu Loire Océan, sur l'engagement de la grande distribution à mieux payer les produits achetés aux agriculteurs, la présidente de la FNSEA, dit "J'ai des doutes, il faudra que le ministère soit très solide et que l'autorité de la concurrence veille". Christiane Lambert annonce que son syndicat a déjà fait des relevés de prix avant l'application de la loi, et qu'ils vont en faire après. La présidente de la FNSEA se dit partagée entre doutes et espoir, "espoir parce que nous avons beaucoup travaillé sur ce dispositif, le seuil de revente à perte et d'autres dispositifs comme les contrats de prix en tenant compte des coûts de productions".