Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Loire-Atlantique : des opérations de contrôles des pêcheurs à pied

mercredi 10 octobre 2018 à 19:15 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Il y a foule ces jours-ci sur le littoral de Loire-Atlantique en raison des grandes marées. Les pêcheurs sont nombreux à venir ramasser des huîtres, des palourdes ou des coques. Mais ils ne connaissent pas toujours la réglementation. Des opérations de sensibilisation ont été menées ce mercredi.

Plus de 800 personnes ont été contrôlées
Plus de 800 personnes ont été contrôlées © Radio France - Anne Patinec

Loire-Atlantique, France

Sur les rochers de la Bernerie-en-Retz, on observe des grappes humaines qui s'activent à marée basse. Des pêcheurs à pied venus ramasser des huîtres et des palourdes. Quand ils arrivent, les agents des Affaires Maritimes vont à leur rencontre pour vérifier leurs outils et voir s'ils sont au courant de la réglementation de la pêche de loisir. La plupart connaissent les règles en matière de quantité. Ils savent qu'ils ont droit au maximum à cinq kg d'huîtres par personne et 3 kg de palourdes. En revanche, ils sont nombreux à découvrir que l'outil qu'ils utilisent est interdit. 

Certains viennent de loin pour ramasser des huîtres ou des palourdes - Radio France
Certains viennent de loin pour ramasser des huîtres ou des palourdes © Radio France - Anne Patinec

Marteaux, burins et petites pioches sont interdits

Avant de descendre sur l'estran où des centaines d'autres pêcheurs ont déjà pris place, Bernard est contraint par les agents des Affaires Maritimes de rapporter sa petite pioche dans sa voiture. "Je ne savais pas que cet outil était interdit. Je l'ai acheté spécialement en Vendée pour aller ramasser des huîtres ", explique le retraité, venu de la Roche-sur-Yon. Toute la matinée, les agents ne cessent de répéter que marteau, burin et autres outils qui peuvent dégrader les rochers sont interdits même si certains commerçants les vendent. Depuis l'an dernier, la réglementation est la même pour la Loire-Atlantique et la Vendée. En cas de non respect, le matériel et la pêche peuvent être saisis, ce à quoi peuvent s'ajouter des amendes.

Ce genre de marteau est interdit pour la pêche à pied - Radio France
Ce genre de marteau est interdit pour la pêche à pied © Radio France - Anne Patinec

Ce mercredi, 25 agents de l'Etat étaient mobilisés sur trois sites de Loire-Atlantique : la Bernerie-en-Retz, la Plaine-sur-Mer et Mesquer. Ils ont contrôlé plus de 800 personnes. Ils ont distribué des brochures rappelant les bonnes pratiques et adressé une centaine d'avertissements, le plus souvent pour des outils non conformes. Ils ont aussi rejeté 70 kg de coquillages à la mer qui avaient été pêchés en quantité trop importante. 

Sur la brochure, les outils autorisés sont mentionnés - Radio France
Sur la brochure, les outils autorisés sont mentionnés © Radio France - Anne Patinec