Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

[PHOTOS] Loire-Atlantique : il produit deux tonnes de houblon bio et c'est le seul dans le département

-
Par , France Bleu Loire Océan

La récolte de houblon touche à sa fin en France. En Loire-Atlantique, un seul agriculteur en cultive. Il s'agit de Matthieu Cosson. Installé à Bourgneuf-en-Retz, ce quadragénaire dispose de quatre hectares.

Les lianes de houblon
Les lianes de houblon © Radio France - GJ

Matthieu Cosson est agriculteur à Bourgneuf-en-Retz en Loire-Atlantique. Depuis 2016, ce quadragénaire cultive quatre hectares de houblon, au lieu-dit Nombreuil. "Je dispose de deux houblonnières, c'est à dire de deux champs de houblon" dit-il. Là, il faut imaginer des lianes de cinq mètres haut maintenus par des tuteurs et des cordes en fibre de coco, sur chacune d'entre elles, il y a des dizaines de fleurs de houblon. "Ce qui va intéresser les brasseurs, c'est surtout le petit pistil jaune à l'intérieur. C'est lui qui va donner l’arôme et l'amertume de la bière", précise Aurèle Corbineau, l'un des salariés de l'exploitation. 

Les lianes de houblon
Les lianes de houblon © Radio France - GJ
La récolte de houblon
La récolte de houblon © Radio France - GJ

Six heures de séchage

La récolte, qui a débuté il y a trois semaines, touche à sa fin. Elle se fait avec un tracteur munit d'un bras "coupeur" qui cisaille les lianes. "Elles pèsent entre 10 et 20 kilos chacune" reconnaît Aurèle Corbineau. Ces dernières sont ensuite transportées dans un hangar, puis insérées dans un trieuse dont le bruit est assourdissant. "Les fleurs de houblon sont séparées des lianes, puis envoyées dans le séchoir", explique Thomas, l'un des stagiaires, casque rouge vissé sur les oreilles. Elles sèchent enfin pendant six heures à 60 degrés avant d'être pressées. "L'idée, c'est de diminuer le volume et d'enlever l'oxygène", précise Mattieu Cosson. Mis en sachets, le houblon peut être vendu et livré. 

Le séchoir
Le séchoir © Radio France - GJ

Deux tonnes de houblon ramassées cette année

Producteur de houblon bio depuis quatre ans, la récolte s'annonce exceptionnelle. Matthieu Cosson en a déjà ramassés deux tonnes cette année. "C'est deux fois plus que l'année dernière mais cela ne me permet pas encore d'en vivre correctement. En moyenne, le kilo de houblon bio se négocie entre 40 et 45 euros", conclut-il. Pour l'instant, il compte une cinquantaine de clients. Des brasseurs implantés en majorité dans l'ouest de la France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess