Agriculture – Pêche

Les agriculteurs de la Loire se mobilisent face à la baisse des prix

Par Mahauld Granier, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 25 janvier 2016 à 18:31

Manifestation d'agriculteurs à Quimper
Manifestation d'agriculteurs à Quimper © Radio France - Annaïg Haute

Tout comme leurs homologues bretons, les agriculteurs ligériens se mobilisent. Laissés à la dérive depuis les manifestations de l'été, ils défileront ce mardi, à Saint-Étienne et à Roanne, pour dénoncer la baisse des prix.

À Saint-Étienne et à Roanne, les agriculteurs défileront ce mardi. Malgré les nombreuses manifestations qui avaient eu lieu cet été, il n'y a pas eu d'effet de hausse sur les prix dans les filières concernées (lait et viande notamment). Ce sont donc les agriculteurs qui en pâtissent... et voient leurs revenus dégringoler.

En tête des protestations, la baisse des prix qui ne s'arrête pas. "Enrayer la baisse des prix", c'était pourtant l'objectif déclaré de Manuel Valls, le 3 septembre dernier. C'est la très lente mise en oeuvre des promesses faites alors qui met en rogne les agriculteurs. D'une part, les filières concernées devaient appliquer des hausses de prix, des viandes en particulier, ce qui n'a pas été fait selon les syndicats agricoles. Par ailleurs, l'État avait promis des aides visant à diminuer les charges des éleveurs. Aujourd'hui, dans la Loire, seulement une dizaine d'éleveurs auraient profité de ces plans d'aide. 

Aujourd'hui, on n'y arrive plus

Par ailleurs, le Premier ministre avait promis la possibilité d'une "année blanche" pour tous les agriculteurs. Aujourd'hui, ces promesses semblent avoir été modifiées... ce sont seulement certains agriculteurs qui pourront bénéficier de cette réduction de charge ponctuelle. Dans la Loire tout particulièrement, le syndicat Jeunes Agriculteurs dénonce la lenteur du travail de la Direction Départementale des territoires. En effet, les dossiers déposés par les éleveurs ne sont pas traités, ce qui explique pourquoi les banques refusent les demandes de ces derniers.

Alexandre Coudour, responsable des Jeunes Agriculteurs, s'explique

Autre point d'agacement des agriculteurs dans la Loire : le secteur des Monts du Forez n'a pas été classé en zone sinistrée dans le plan sécheresse. Ce qui se traduit directement par une baisse des aides. Cela serait dû à une tempête très ponctuelle l'été dernier qui aurait trompé les administrateurs sur la sécheresse réelle de ces terres. Les agriculteurs demandent une nouvelle analyse de la situation, pour pouvoir profiter des aides dont ils doivent, selon eux, bénéficier.

Les agriculteurs ligériens dénoncent également la concurrence déloyale de certains pays de l'Union européenne et la lente "simplification des normes" promise par Manuel Valls en septembre. 

Ce mardi 26 janvier, à 10h30, les agriculteurs ligériens sont appelés par les syndicats, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs à se mobiliser. À Roanne, ils partiront du rond point de Mably en direction de Neulise pour une opération escargot. À Saint-Étienne, le rendez-vous est sur le parking en face de Geoffroy-Guichard. Les manifestants iront jusqu'à la Direction Départementale des Territoires, où ils pourraient être reçus.