Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Loire : les producteurs de cerises s'inquiètent de la recrudescence des vols dans leurs vergers

lundi 2 juillet 2018 à 6:49 Par Sarah Mansoura, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Certains producteurs ligériens sont inquiets. Depuis quelques années, ils sont nombreux à observer une recrudescence des vols de cerises sur leurs terrains. A tel point que les gendarmes effectuent en ce moment une partie de leurs patrouilles près des vergers.

Les premières variétés de cerises (ici dans un verger de Cellieu) sont convoitées par les voleurs.
Les premières variétés de cerises (ici dans un verger de Cellieu) sont convoitées par les voleurs. © Radio France - Sarah Mansoura

Cellieu, France

Cela fait "deux, trois ans" que le phénomène s'accentue, selon Hervé, producteur de cerises à Cellieu (Loire). "Plutôt une dizaine d'années, mais ça a pris de l'ampleur", renchérit Henri Mazenod, président de la section fruits de la FDSEA de la Loire. Comme eux, plusieurs producteurs s'inquiètent, en pleine saison des cerises, de nombreux vols dans leurs vergers. "Pas des maraudes", explique Hervé. "Quand on voit des gens goûter, on ne dit rien. Mais c'est quand on les voit arriver avec un sac et ramasser par poignées entières qu'on leur dit de rendre le sac et de partir", explique-t-il.

Des vols de plus en plus organisés

Ce qui pose question à ces arboriculteurs, c'est le mode opératoire de ces vols. De plus en plus organisés. "Ce sont des bandes organisées qui font ça, qui viennent de relativement loin, trente, quarante kilomètres", avance Henri Mazenod. "Ils viennent la nuit, à quatre, cinq, six, sept ou huit" personnes, explique ce producteur. "Nous, ceux qu'on a pris, ils venaient de la banlieue lyonnaise".

"Ce sont des bandes organisées qui font ça, qui viennent de relativement loin. Ils viennent la nuit." — Henri Mazenod, FDSEA de la Loire

Le phénomène est particulièrement visible en début de saison. "C'est surtout vrai pour les premières variétés, quand la cerise se vend plus cher. Maintenant, on n'a pratiquement plus de vols, elle est tellement peu chère", souligne Henri Mazenod.

Difficile d'empêcher les vols, la nuit, sur des productions de plusieurs hectares (ici, à Cellieu). - Radio France
Difficile d'empêcher les vols, la nuit, sur des productions de plusieurs hectares (ici, à Cellieu). © Radio France - Sarah Mansoura

Des rondes effectuées par les gendarmes

Les producteurs ont donc sollicité les autorités préfectorales pour tenter d'endiguer le phénomène. Depuis, dans la Loire, les itinéraires des patrouilles de gendarmes incluent, durant la saison des cerises, les routes longeant les vergers. "Les gendarmes font des rondes, régulièrement, ils passent un peu à toutes les heures, la nuit. Ils interpellent les voitures un peu suspectes", décrit-il. 

Et protéger ses productions n'est pas aisé. '"On est obligés d'installer des caméras, des alarmes dans les vergers, pour les intercepter sans qu'ils ne le voient. Ce sont des coûts supplémentaires", regrette Henri Mazenod.

Les producteurs doivent installer des systèmes de surveillance et d'alarme pour protéger leurs arbres. - Radio France
Les producteurs doivent installer des systèmes de surveillance et d'alarme pour protéger leurs arbres. © Radio France - Sarah Mansoura