Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Malaise des agriculteurs : la FNSEA d'Indre-et-Loire allume un feu de détresse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Dénoncer les attaques contre leur métier et montrer leurs mécontentements. C'est pour ces deux raisons que les agriculteurs de la FNSEA d'Indre-et-Loire ont allumé un feu de colère et de détresse ce lundi 30 septembre sur un terrain agricole sur la route de Loches à Chambray-lès-Tours.

Les agriculteurs de la FNSEA 37 ont allumé ce lundi un feu de colère et de détresse pour dénoncer les attaques qu'ils subissent contre leur profession.
Les agriculteurs de la FNSEA 37 ont allumé ce lundi un feu de colère et de détresse pour dénoncer les attaques qu'ils subissent contre leur profession. - Sébastien Prouteau

Chambray-lès-Tours, France

La route de Loches, à la sortie de Chambray-lès-Tours, s'est embrasée ce lundi soir. Les agriculteurs de la FNSEA 37 ont allumé un feu sur le bord de la route. Une action symbolique comme celles d'autres paysans ailleurs en France qui le font depuis une semaine maintenant. Ils expriment ainsi le malaise du monde agricole, dénoncent ce qu'ils considèrent comme des attaques perpétuelles contre leur profession. La goutte d'eau pour eux, ça a été le projet de mise en place des zones de non-traitement, ces zones destinées à protéger les populations contre les dangers potentiels des pesticides. "Depuis plusieurs semaines on tend à faire croire aux gens que l'agriculture responsable de tous les maux de la société. On le dénonce au travers de ces feux de détresse qui sont aussi de la colère", assure le président de la FNSEA 37, Sébastien Prouteau.

Se rencontrer plus souvent

Si la FNSEA 37 dénoncent donc des attaques, pour Sébastien Prouteau, il est possible de les dépasser. "Il faut qu'on apprenne à se comprendre, à communiquer mais le riverain doit aussi apprendre à accepter de voir une équipe agricole à côté de chez lui. Les néo-ruraux qui viennent habiter en campagne viennent pour avoir un cadre idyllique, mais ils doivent accepter aussi tout un plan d'économie qui fait tourner  l'activité rurale", explique-t-il. Justement pour mieux se rapprocher des consommateurs et des riverains, les agriculteurs ont prévu prochainement de nouvelles actions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu