Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : la pêche à pied en toute sécurité

-
Par , France Bleu Cotentin

Les grandes marées et ce vendredi un coefficient de 104 ! Vous allez encore être très nombreux sur l'estran avec râteaux, épuisettes et seaux pour traquer les petits coquillages mais attention tout cela est très réglementé.

A chaque période de grandes marées, la pêche à pied rassemble des milliers d'adeptes sur les plages manchoises.
A chaque période de grandes marées, la pêche à pied rassemble des milliers d'adeptes sur les plages manchoises. © Radio France - Mahaut de Butler

La réglementation en terme de pêche à pied est très précise : Il faut respecter la taille minimale de capture, le quota et les périodes de pêche. Il faut faire une pêche de consommation familiale, de loisirs et pas professionnelle. L'association AVRIL à Saint-Pierre-de-Coutances travaille de Gouville à Champeaux autour de la pêche à pied responsable, Maxime Spagnol est médiateur de l'estran au sein de cette association : "On va demander de faire attention, de remettre les cailloux à leur place et de relâcher les crustacés qui ont des oeufs sous leur abdomen. Sur le terrain on informe sur les alertes sanitaires". 

Il faut toujours se renseigner auprès des associations, des mairies et des offices de tourisme avant de pratiquer la pêche à pied si on a des doutes quant à la sécurité "moi je déconseille de ramasser des coques, palourdes, praires et couteaux entre Granville et Carolles, il y a un risque d'intoxication. La raison ce sont les orages de ces derniers jours" ajoute Maxime Spagnol est médiateur de l'estran au sein de l'association AVRIL à Saint-Pierre-de-Coutances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess