Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Manche : un cru 2020 qui s'annonce excellent pour la pomme à cidre

-
Par , France Bleu Cotentin

Un peu moins de pommes mais très bonnes ! Voilà comment les producteurs de pommes à cidre voir cette année leur saison. Avec le beau temps puis la pluie ces derniers jours le fruit s'est bien développé et s'est gorgé de sucre.

"Les Vergers de la Passion" à Rauville-la-Bigot
"Les Vergers de la Passion" à Rauville-la-Bigot © Radio France - Katia Lautrou

2020 sera une année à pommes ! Elles seront bonnes. La qualité promet d'être au rendez-vous même si la quantité elle sera moindre. Ce qui inquiète en fait les producteurs manchois c'est surtout une baisse du pouvoir d'achat des consommateurs en septembre si la crise sanitaire reprend mais aussi l'écoulement de leur marchandise car avec le confinement ils n'ont presque rien vendu en avril/mai et leurs acheteurs ont fait des stocks qu'ils doivent aujourd'hui écouler avant de recommander cidre, calva ou pommeau. De leur côté les producteurs doivent vendre, c'est un cercle vicieux alors que le cru 2020 s'annonce excellent. Christophe Couillard est producteur de pommes à cidre, de calva et de pommeau à Parigny près de Saint-Hilaire du Harcouët dans le sud-manche : " les conditions ont été réunies cette année pour avoir des fruits de bonne qualité. ça s'annonce bien ! La partie distillation a souffert pendant le confinement, comme il y a des stocks on risque d'avoir  du mal à écouler la marchandise". 

Le marché repart

Damien Férey des Vergers de la Passion à Rauville-La-Bigot : "On a eu beaucoup de soleil cette année et les pommes se sont chargées en sucre." De quoi faire oublier le confinement et 3 mois de disettes, le marché repart "on a fait une bonne saison juin, juillet et août maintenant on attend de voir en septembre." Et oui car ce qui inquiète un peu les producteurs comme Damien Ferey c'est qu'un coup soit porté au pouvoir d'achat des consommateurs à la rentrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess