Agriculture – Pêche

Manifestation d'agriculteurs bio à Dijon : ils réclament le versement d'aides non perçues

Par Stéphanie Perenon et Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne vendredi 19 mai 2017 à 15:34

Ces agriculteurs en bio sont venus de toute la Bourgogne pour réclamer à l'ASP  les aides promises mais non reçues
Ces agriculteurs en bio sont venus de toute la Bourgogne pour réclamer à l'ASP les aides promises mais non reçues © Radio France - Thomas Nougaillon

Ils réclament le non-versement des aides promises pour leur conversion en bio. Une dizaine d'agriculteurs bio bourguignons se sont retrouvés devant l'Agence des Services de Paiement à Dijon ce vendredi matin car dans les fermes ce non-versement entraîne de graves problèmes de trésorerie. .

Les agriculteurs bio demandent le paiement des aides promises il y a deux ans et toujours pas versées! Ce vendredi matin, en dehors de tout cadre syndical, ils étaient une dizaine venus de Côte-d'Or et de l'Yonne à se rendre à l'Agence des Services de Paiement (ASP) dans le quartier Toison-d'Or à Dijon pour demander à nouveau le versement de ces subventions ou à défaut un calendrier précis de l'Etat.

Une aide promise qui tarde à venir

Ces agriculteurs ont converti leurs exploitations au bio en 2015. A l'époque la réforme de la PAC leur promettait la mise en place d'aides pour le maintien ou l'accompagnement des exploitations agricoles vers le bio. Alors que l'administration s'abrite derrière un problème informatique, dans les fermes ce non-versement entraîne de graves problèmes de trésorerie. Didier Robin agriculteur à Baigneux-les-Juifs est à la tête d'une exploitation de 200 hectares il produit du blé, du triticale et possède une trentaine de vaches. Et s'il veut bien entendre qu'il y a un problème informatique, la situation devient compliquée. "On n'a pas touché les aides de 2015, ni celles de 2016 et on n'est pas loin aujourd'hui du million d'euros d'aides non perçus pour seulement une dizaine d'exploitations!".

Didier Robin agriculteur à Baigneux-les-Juifs, n'a pas touché les aides de 2015 ni de 2016 pour accompagner sa conversion en bio - Radio France
Didier Robin agriculteur à Baigneux-les-Juifs, n'a pas touché les aides de 2015 ni de 2016 pour accompagner sa conversion en bio © Radio France - Thomas Nougaillon

Ras-le-bol général

Des agriculteurs qui expriment aussi un certain ras-le-bol car ils en sont réduits à devoir réclamer des aides vieilles de deux ans précise Didier Robin. "On en en est à un point où on doit rassurer nos banques, rassurer tout le monde et on ne sait pas si le paiement va arriver. On nous dit aujourd'hui qu'il y a de l'argent au ministère de l'Agriculture et que l'argent sera versé mais c'est vrai qu'on en a ras-le-bol de tout ça . Sans compter qu'on a payé des impôts sur des aides qu'on n'a pas touchées!"

Didier Robin agriculteur à Baigneux-les-Juifs

La promesse d'une nouvelle réunion sur le sujet

Les agriculteurs ont été reçus ce vendredi 19 mai par le directeur régional de l'ASP . Ils en sont ressortis avec la promesse d'une autre réunion ! Elle pourrait se tenir d'ici une quinzaine de jours avec la Direction Départementale des Territoires, la Région et les principaux intéressés.

Les agriculteurs bio ont été reçus ce vendredi matin par le directeur régional de l'ASP - Radio France
Les agriculteurs bio ont été reçus ce vendredi matin par le directeur régional de l'ASP © Radio France - Thomas Nougaillon

En Côte-d'Or on estime que 42 agriculteurs se sont lancés dans une conversion en bio depuis 2015. Ils sont 150 au total dans toute la Bourgogne.