Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Aujourd'hui, nous percevons l'intérêt des haies", déclare la présidente de la FNSEA en visite dans la Marne

En visite dans la Marne ce mercredi 5 mai aux côtés du président du Medef, Christiane Lambert est venue planter une nouvelle haie. Après des décennies à les arracher, le secteur agricole les réintroduit progressivement, pour préserver la biodiversité et capter des gaz à effet de serre.

La présidente de la FNSEA Christiane Lambert, aux côtés de Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef et Alexandre Martel, agriculteur qui prête sa parcelle pour installer des haies.
La présidente de la FNSEA Christiane Lambert, aux côtés de Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef et Alexandre Martel, agriculteur qui prête sa parcelle pour installer des haies. © Radio France - William Gay Costa

Les haies vont-elles faire leur grand retour dans les champs marnais ? Souvent arrachées depuis cinquante ans pour faire place à de très grandes parcelles, plus faciles à entretenir et donc plus rentable, elles vont probablement se faire de plus en plus nombreuses dans les années à venir. Ce mercredi, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux est venu à Gourgançon dans la Marne pour planter les premiers mètres d'une haie financée par le syndicat patronal. À ses côtés, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert : elle était l'invitée de France Bleu Matin.

Des haies "multifonctions"

"C'est une inauguration assez particulière entre la FNSEA et le Medef et Epiterre, qui est la marque pour mettre en valeur justement les services environnementaux rendus par les agriculteurs, explique la présidente. Ici, la plantation de haies doit remettre de la biodiversité dans les plaines. L'objectif, c'est de compenser la biodiversité et le carbone émis par le congrès du Medef. C'est l'alliance entre des agriculteurs et le syndicat des entrepreneurs français". 

"Aujourd'hui, nous percevons l'intérêt des haies. Elles présentent plusieurs avantages : pour avoir des insectes auxiliaires qui peuvent nicher, pour avoir de la faune spécifique également. Elle présente un intérêt par rapport à la structure des sols, avec des racines qui descendent très profondément. Par rapport aux éléments climatiques, elles font de l'ombre. Elles sont aussi brise-vent et présentent énormément d'intérêt. Et de plus en plus d'agriculteurs sont convaincus de l'intérêt des haies", affirme Christiane Lambert. 

Les agriculteurs, acteurs de l'écologie ?

Une initiative qui permet à la FNSEA de montrer que les agriculteurs sont les premiers vecteurs d'écologie. "Qui est capable de produire des énergies renouvelables, de la biomasse pour faire des biomatériaux ?, interroge-t-elle. C'est l'agriculture". "Le béton, l'asphalte, ça capte zéro carbone. Nous avons cette capacité. L'agriculture occupe 58% du territoire français. C'est énorme. C'est 87% avec la forêt et le pouvoir de captation est très important. Par contre, nous voulons valoriser cette ressource puisque comme le carbone a une valeur, il faut qu'il y ait un retour financier pour les agriculteurs qui captent plus de carbone", réclame la président de la FNSEA. 

Parmi les premiers projets de ce type, mis en place partout en France, des revenus substantiels viennent en complément pour les agriculteurs : "Pour certains agriculteurs qui sont encore en contrat aujourd'hui, c'est jusqu'à 3500 à 4000 euros par an de rémunération carbone capté", détaille Christiane Lambert.

Réécouter l'interview de Christiane Lambert : 

Interview de Christiane Lambert dans France Bleu Matin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess