Infos

Mayenne : des agriculteurs inquiets d'une possible restriction des produits phytosanitaires

Par Germain Treille et Claudia Calmel, France Bleu Mayenne mercredi 12 octobre 2016 à 6:00

Traitement chimique d'une parcelle agricole (Illustration)
Traitement chimique d'une parcelle agricole (Illustration) © Maxppp - Maxppp

Le gouvernement envisage de rallonger les distances à respecter au sujet du traitement phytosanitaire. Un projet qui suscite la colère dans le monde agricole.

Pas question de laisser passer un tel décret ! A l'appel de la FDSEA, des agriculteurs mayennais sont vent debout contre un texte qui pourrait devenir la règle d'ici la fin du mois. Le projet en question est conjointement réalisé par les ministères de l'Agriculture, de la Santé et de l'Ecologie et il vise donc à durcir l'actuelle réglementation afin de limiter le traitement chimique des bouts de parcelles à proximité des habitations ou qui touchent des haies et des fossés.

Le gouvernement souhaiterait élargir la taille de ce qu'on appelle les "zones tampons" qui ne sont donc pas traitées et incultivables. Ces bandes pourraient passer de 5 à 20 mètres de large. Pour le syndicat agricole, c'est beaucoup trop de surface perdue. Patrice Clavreul a une ferme à Quelaines-Saint-Gault, il est porte-parole des JA, les Jeunes Agriculteurs. Si cette mesure prend effet comme prévu, ça représentera, affirme-t-il, une perte de 7 à 10% de chiffre d'affaire pour les exploitations du département.

Le gouvernement doit donc faire face à cette nouvelle fronde dans les campagnes tout en mettant en oeuvre un dispositif pour protéger la population des produits chimiques, une affaire également de santé publique.

Partager sur :