Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Menacée d'expulsion, une famille d'agriculteurs du sud Vienne sauve sa ferme grâce à la solidarité

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Ils ont échappé de peu à l'expulsion et à la saisie de tous leurs biens : un couple d'agriculteurs de Bourg-Archambault et leurs enfants vont finalement pouvoir garder leur élevage de Limousines grâce au succès remporté par leur cagnotte et leur appel à l'aide lancé le mois dernier sur leetchi.

Guillaume et Aurore Fumoleau encore surpris de l'élan de solidarité qui s'est formé autour d'eux
Guillaume et Aurore Fumoleau encore surpris de l'élan de solidarité qui s'est formé autour d'eux © Radio France - Baudouin Calenge

Bourg-Archambault, France

Le ciel se dégage pour la famille Fumoleau. Début février, un huissier mandaté par la banque de cette famille d'agriculteurs sonne à la porte pour estimer leurs biens avant saisie. "Si tu veux me quitter, je comprendrais" dit alors Guillaume à son épouse. Le couple; qui vit à Bourg-Archambault dans la Vienne, n'arrive plus à rembourser les emprunts dus à la banque et Guillaume a en partie caché cette réalité à sa femme. Celle ci décide un mois plus tard de lancer une cagnotte sur Leetchi avec ce message : "Sauver notre exploitation vache limousine et notre maison".

"Ne pas avoir honte" 

Cette initiative, elle l'annonce à son mari après l'avoir prise. Guillaume est persuadé que cela ne marchera pas. Elle d'un tempérament optimiste, y croit, et les faits lui donnent raison. Aujourd'hui, la cagnotte affiche un montant de près de 53.000 euros soit le tiers de la somme due à la banque. 

"La seule chose que je voudrais dire aux agriculteurs, c'est qu'il ne faut pas avoir honte de demander de l'aide", explique Aurore Fumoleau. "Nous, on n'a pas honte. Mon mari se lève tous les matins, sept jours sur sept, et parfois il n'arrive pas à se donner un salaire."

Des messages de soutien

Grâce à la publicité faite autour de cette initiative dans certains médias, la cagnotte gonfle. Tout cela permet aujourd'hui à la famille Fumoleau d'avoir une autre relation avec sa banque. Ils renégocient actuellement le prêt et ses échéances. Mais tout cela n'aurait pas été possible sans cette solidarité qui émeut le couple. 

Car en plus de l'argent, les donateurs écrivent des messages de soutien, d'encouragement. "Aujourd'hui, la solidarité, je la pensais perdue", reconnait Guillaume. Sa femme, elle, veut voir à travers tous les messages "que _les Français aiment leurs agriculteurs_".

La cagnotte est encore active jusqu'à la fin du mois d'avril sur Leetchi.