Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Météo : le gel menace les vignobles de Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Inquiétude chez les viticulteurs Savoyards à cause de la chute brutale des températures. Le gel de 2017 avait causé 40 % de perte.

Les vendanges à Saint-Baldoph (Savoie)
Les vendanges à Saint-Baldoph (Savoie) © Radio France - Luc Chemla

Christophe Richel exploite 6 hectares de vignes à Saint-Baldoph (Savoie) dans l'arrondissement de Chambéry, et il scrute "avec inquiétude" les derniers bulletins de Météo France. Surtout dans la nuit de mercredi à jeudi : on promet des températures négatives. La Combe de Savoie ne sera pas épargnée. Et le vignoble d'Apremont redoute le pire. "Avec un ciel clair, sans vent, sans nuages, c'est le pire qui peut nous arriver. Les premiers rayons de soleil, au lever, crament la végétation en quelques secondes" explique celui qui est viticulteur depuis 35 ans. Le passage est d'autant plus délicat que le cycle de la végétation a débuté. En cas de gel, il faudrait attendre "que l'autre contre-bourgeon reparte mais il est beaucoup moins porteur de fruit".  

Catas climatiques en série

La peur est d'autant plus décuplée que l'exploitation de Christophe Richel enchaîne les catastrophes climatiques. Son vignoble a subi le même type de gelée en 2017 : perte de 40 % de la récolte. Et puis la grêle en 2019 qui a détruit 90 % de sa récolte, amputant même celle de 2020. Une nouvelle destruction climatique serait catastrophique. "Et encore, ce n'est qu'un début" rappelle le viticulteur "il faudra trembler jusqu'à fin mai et le passage des saints de glaces".

Réchauffement climatique   

C'est assez paradoxal mais ce gel qui se répète si tôt d'année en année est le symptôme du réchauffement climatique, selon le viticulteur, président du syndicat des Vins de Savoie. "La vigne pousse plus tôt. On a des très fortes chaleurs et puis des écarts terribles et destructeurs avec des chutes brusques". Comment s'adapter ? Comment lutter contre le gel ? Le vignoble savoyard n'a pas les moyens financiers des Champenois par exemple. Ici, pas d'hélicoptère qui réchauffe le sol, pas de feux allumés, pas de système d'irrigation que l'AOP ne permet pas de toute façon. Il faut faire avec les caprices du ciel. 

  • Savoie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess