Agriculture – Pêche

Meurthe-et-Moselle : pas de fièvre charbonneuse à Hoéville

Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine mercredi 24 août 2016 à 16:36

Quatre vaches sont mortes dans une exploitation d'Hoéville (photo d'illustration)
Quatre vaches sont mortes dans une exploitation d'Hoéville (photo d'illustration) © Maxppp - maxppp

La suspicion de fièvre charbonneuse dans un élevage d'Hoéville, dans le Lunévillois, est levée. Les résultats d'analyses des prélèvements sont tombés ce mercredi et ils sont négatifs.

La présence de la fièvre charbonneuse dans une exploitations d'Hoéville est écartée. Les premiers diagnostics effectués le week-end du 15 août après la mort de quatre bovins laissaient planer une suspicion d'anthrax. Mais le Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, en charge des analyses, a rendu ses conclusions ce mercredi : tous les prélèvements sont revenus négatifs à la maladie du charbon. On ne sait pas, pour l'heure, la cause de la mort des animaux.

Il n'y a plus de mortalité dans le troupeau

Depuis le milieu de la semaine dernière, un arrêté préfectoral interdisait toute entrée et sortie d'animaux dans l'élevage concerné. Les douze bovins du troupeau vont rester sous surveillance quelques jours encore. Aucun nouveau cas de mortalité n'a été constaté sur place. En Moselle, dans le secteur de Sarrebourg, cinq élèvages ont été touchés depuis le début du mois par la fièvre charbonneuse. Plus de 200 bovins et ovins doivent être vaccinés.

Partager sur :