Agriculture – Pêche

Moins de Géline de Touraine pour les fêtes de fin d'année

Par Morad Djabari, France Bleu Touraine vendredi 23 décembre 2016 à 5:00

Géline de Touraine
Géline de Touraine © Maxppp - Maxppp

Depuis quelques années, la poule noire, la Géline de Touraine se fait de plus en plus rare sur nos tables et les étals. Cette année, seules 300 à 500 Gélines seront vendues pour les fêtes de fin d'année.

La Géline de Touraine se fait de plus en plus rare sur nos tables depuis quelques années pour les fêtes de fin d'année.

La petite poule noire à la chair fine et goûteuse n'est produite aujourd'hui que par trois producteurs en Indre-et-Loire.

L'espèce a été sauvé de l'extinction, la production a été relancée en 1999 après avoir été arrêtée dans les années 1950.

Mais la filière de la poule de luxe est en perte de vitesse depuis quelques années. Comme l'année dernière, Madame Poitevin, Présidente du syndicat de la Géline de Touraine l'assure, elles seront rares aussi en cette fin d'année.

Pour cette année ce sera encore des petits lots, entre 300 à 500 Gélines de Touraine produits par les trois éleveurs.

La baisse du nombre de producteurs de Géline de Touraine s'explique par la complexité du cahier des charges. Il faut respecter un certain nombre de volailles par bâtiment à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur. Les poules doivent rester confinées à une certaines température pendant 40 jours avant de pouvoir mettre le bec dehors.

Avant de retrouver la Géline sur nos étals, elle est élevée pendant quatre mois au minimum, contrairement à une poule traditionnelle où il faut seulement un mois et demi. En sachant que la poule noire adulte ne dépasse pas les deux kilos et demi contre quatre kilos pour une poule en batterie.

Pour être autorisé à élever "la dame noire" comme on la surnomme, le producteur doit s'approvisionner chez un éleveur reconnu par le syndicat de la profession.

On doit faire de la race pure, donc acheter nos poussins chez des éleveurs reconnus, un poussin ordinaire coûte moins de 80 centimes contre 2 euros 80 pour un poussin de Géline de Touraine - Alain Mary est un ancien éleveur de Géline.

Le dernier coup dur pour les producteurs de Géline de Touraine, c'est la fin des subventions versées par le conseil départemental depuis 4 ans pour des raisons budgétaires.