Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-de-Marsan : que devient la vache évadée il y a un an de l'abattoir ?

-
Par , France Bleu Gascogne
Labatut, France

Si un veau échappé de l'abattoir de Mont-de-Marsan cette semaine va bel et bien être tué, une vache avait connu un sort meilleur en 2018. Son propriétaire avait décidé de la gracier. Elle coule aujourd'hui des jours heureux à Labatut (Landes) et a donné naissance à un veau.

Cette vache de course landaise est aujourd'hui devenue reproductrice à Labatut
Cette vache de course landaise est aujourd'hui devenue reproductrice à Labatut - Photo transmise par Clément Grenet

Elle est toujours en vie ! La vache de course landaise, qui avait échappée de justesse à la mort en 2018 en s'évadant de l'abattoir de Mont-de-Marsan, a bel et bien été graciée, comme son propriétaire s'y était engagé. Elle est devenue reproductrice à Labatut (Landes), au sein de la ganaderia Grenet. Cette semaine, un autre animal - un veau, lui aussi échappé de l'abattoir de Mont-de-Marsan, a connu un destin différent. Après avoir parcouru plusieurs kilomètres en ville, il a été rattrapé mercredi et sera bien tué, a indiqué à France Bleu Gascogne la direction de l’abattoir.

A Labatut, le ganadero Clément Grenet, lui, ne regrette pas son choix. "Cette vache nous avait fait passer quelques heures pas trop tranquille, elle avait traversé Mont-de-Marsan, il avait fallu sauter dans l'eau pour la rattraper. Ça n'aurait pas été correct de la remettre dans le camion et de la ramener de là où elle s'était échappée" se souvient-il. "On s'était engagé à la garder à la ganaderia et c'est ce qu'on a fait."

Aujourd'hui cette vache, baptisée Montoise, a un statut un peu particulier. "C'est un peu la mascotte, explique Clément Grenet. Montoise a fait un joli petit veau et elle est dans les près de la ganaderia avec son veau. Ces vaches, on ne les élève pas pour les mettre à l'abattoir mais pour qu'elles brillent dans l'arène et qu'elles durent longtemps. Quand on amène nos bêtes à l’abattoir, c'est parce que pour des raisons financières et de gestion du troupeau, on ne peut pas toutes les garder, mais c'est toujours un moment un peu délicat pour nous. Le fait de cette petite aventure, Montoise avait mérité de rester avec nous."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu