Agriculture – Pêche

Montpellier Métropole part en guerre contre les sangliers

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault et France Bleu vendredi 19 mai 2017 à 6:20

illustration
illustration © Maxppp -

Plus de 20.000 sangliers ont été tués par les chasseurs l'an dernier dans l'Hérault. Ils provoquent des dégâts dans les cultures et des accidents de la route. Même les villes sont désormais colonisées. La métropole a investi dans trois "cages pièges" pour les capturer.

Le sanglier sévit la nuit, il ravage la vigne et les cultures qui l'ont remplacé comme le maïs, le pois chiche ou le safran, il abîme des terrains de golf et provoque chaque semaine des accidents de la route, parfois dramatiques.

Quarante sangliers tués à Lattes l'an dernier

Autrefois cantonné à l'arrière pays, le sanglier descend désormais jusqu'à la mer et devient un fléau des villes, explique Laurent Jaoul, vice-président de la métropole de Montpellier chargé de la chasse : "Avec l'urbanisation galopante, il est de plus en plus compliqué d'organiser des battues,. Aujourd'hui on voit des sangliers à Montpellier, à Castelnau-le-lez et au Crès."

Jean Pierre Gaillard président de la Fédération de chasse de l'Hérault

Des cages en complément de la chasse

La métropole finance donc trois nouvelles cages pour 5.000 euros. Il s'agit de cages métalliques de quelques mètres carrés, installées là ou les chasseurs ne vont pas.

À l'intérieur, on dispose des grains de maïs pour attirer les animaux qui se retrouvent pris au piège en les mangeant. Un système de poulie permet à la porte de se fermer toute seule.

L.Jaoul, JP Gaillard et P.Saurel dans l'une des cages achetées par la Métropole - Aucun(e)
L.Jaoul, JP Gaillard et P.Saurel dans l'une des cages achetées par la Métropole - Métropole

Selon Jean-Pierre Gaillard, le président de la fédération de chasse de l'Hérault le système a déjà fait ses preuve: "Depuis le début de l'année, cinquante sangliers ont été capturés puis tués."

L'an dernier, plus de 20.000 sangliers ont été tués dans le département de l'Hérault (100.000 en ex-Languedoc-Roussillon, la région numéro un en nombre de sangliers tués).

La chasse reste le meilleur moyen de lutter. Si on l'interdisait le dimanche, comme le réclament certains, on aurait dans l'Hérault près de 20.000 sangliers de plus, conclut Jean-Pierre Gaillard. La chasse aux sangliers redémarre le 1er juin et s'achèvera le 28 février.

Le reportage de Sébastien Garnier