Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : le comité des pêches maritimes veut en faire plus pour la sécurité à bord des bateaux

-
Par , France Bleu Armorique

Le comité départemental des pêches du Morbihan travaille depuis 3 ans sur le projet "Mobidiq" : un projet qui doit sensibiliser encore plus les marins-pêcheurs à la question primordiale de la sécurité.

Marine Barbier, du comité des pêches du Morbihan, montre la balise individuelle insérée dans le vêtement à flottabilité intégrée
Marine Barbier, du comité des pêches du Morbihan, montre la balise individuelle insérée dans le vêtement à flottabilité intégrée © Radio France - François Rivaud

Jean Piel, du comité des pêches maritimes du Morbihan, n y va pas par 4 chemins : "La pêche est la filière la plus accidentogène de tous les secteurs professionnels, plus que le BTP. En 10 ans, 109 marins sont décédés en France et parmi eux, 87 marins-pêcheurs". L'enjeu de cette opération menée sur toute la Bretagne est donc clair : renforcer encore plus la sécurité à bord des bateaux et cibler tout particulièrement la chute à la mer, surtout quand il fait nuit ou quand la mer est forte. 

La législation évolue. Depuis avril de cette année, les marins travaillant seuls à bord de leur bateau de pêche doivent porter sur eux une balise individuelle, dite "homme à la mer". Elle se déclenche automatiquement en cas de chute dans l'eau. Pour aider et sensibiliser les pêcheurs, le comité départemental des pêches maritimes du Morbihan, développe donc le projet "Mobidiq", en anglais : "Man Over Board Installation of Individual Localization Equipment". En clair, homme à la mer et équipement de localisation. Marine Barbier qui a mené le projet "Mobidiq" explique : "La balise est insérée dans le VFI, le vêtement à flottabilité intégrée. Si le marin-pêcheur tombe à l'eau, le VFI se gonfle, la goupille de la balise est arrachée et l'alarme se déclenche. Les bateaux les plus proches sont alertés ainsi que le CROSS, qui déclenche les secours."

375 marins-pêcheurs seront équipés d'une VFI avec la balise intégrée

Le comité départemental des pêches maritimes du Morbihan a aidé à la formation des marins-pêcheurs avec l'institut maritime de prévention (IMP). Le projet a été financé par la région Bretagne et France Filière Pêche. Les marins sont également accompagnés pour la mise en service du système. A l'arrivée, en Bretagne, 375 marins de 241 bateaux seront équipés. Sur ces 241 bateaux, 202 concernent un homme seul à bord. Des équipages se sont également montrés intéressés. 

"Toute cette démarche est importante pour l'avenir de la pêche. Car plus nous serons volontaires et novateurs dans le domaine de la sécurité, plus nous attirerons de jeunes marins", explique encore Jean Piel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess