Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Nicolas Hulot à Saint Emilion va trinquer à la santé des vins bio

-
Par , France Bleu Gironde

Nicolas Hulot participe ce mardi soir au festival Biotope de Saint Emilion. Il devrait tirer à boulet rouge sur l'usage des pesticides et faire la promotion de l'agriculture bio et de ses vins. Dans l'AOC Saint Emilion la pratique se développe.

Le vignoble de Saint Emilion compte déjà  deux grands crus classés cultivés en Bio
Le vignoble de Saint Emilion compte déjà deux grands crus classés cultivés en Bio © Maxppp - maxppp

Saint-Émilion, France

Nicolas Hulot  va donner ce mardi soir à Saint-Emilion (20h30 à l'espace Guadet) une conférence sur la préservation du patrimoine et de l'environnement. Il devrait, à n'en pas douter, pointer le problème de l'usage des pesticides au coeur du vignoble bordelais. Ce dossier fait régulièrement la une de l'actualité en Gironde.

Certains viticulteurs ont visiblement compris qu'il y avait un danger pour la santé et l'environnement. D'ailleurs de plus en plus d'exploitations font désormais le choix de l'agriculture bio. C'est le cas même à Saint-Emilion où l'on peut produire un vin bio classé grand cru.

A ce jour les châteaux Fonroque et Guadet bénéficient déjà du classement Grand Cru. Pour leurs propriétaires il est clair que la bio demande plus d'attention et de travail mais que la qualité est au rendez-vous.

Je préfère payer un peu plus de main d'oeuvre plutôt que d'acheter des produits chimiques

— Alain Moueix, propriétaire du château Fonroque

Jusqu'à maintenant le vin bio était surtout recherché par les étrangers. Mais l'an dernier, 51 % de la production hexagonale a été écoulée en France . Le vin bio représente 11 % des ventes de produits bio alimentaires . Un Français sur trois consomme régulièrement ou de temps en temps du vin bio. Par souci de l'environnement mais aussi de sa santé.

Alain Moueix, propriétaire du château Fonroque