Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Nord de la Loire-Atlantique : un projet d'extension de porcherie entraîne une levée de boucliers

samedi 13 octobre 2018 à 6:55 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu Armorique

Un projet d'extension de porcherie fait polémique dans le nord de la Loire-Atlantique à Guémené-Penfao. Des habitants se mobilisent. Après avoir lancé une pétition qui a déjà rassemblé 41 000 signatures sur le web, ils appellent à manifester ce samedi.

Philippe et Alain font partie du collectif d'opposants au projet d'extension de la porcherie. L'exploitation est en arrière plan.
Philippe et Alain font partie du collectif d'opposants au projet d'extension de la porcherie. L'exploitation est en arrière plan. © Radio France - Pascale Boucherie

Guémené-Penfao, France

Un projet d'extension de porcherie met le feu aux poudres dans le nord de la Loire-Atlantique à Guémené-Penfao. Des habitants se mobilisent pour dire tout le mal qu'ils en pensent. Après avoir lancé une pétition qui a déjà rassemblé 41 000 signatures en trois jours sur le net, ils appellent à manifester ce samedi matin 10h30 à proximité de la mairie.

Projet soumis à concertation publique 

Le projet d'extension de la porcherie de Guemné-Penfao fait l'objet d'une enquête publique. Le dernier mot revient à la préfecture de Loire-Atlantique, qui autorisera ou non la SCEA Saint-Yves à s'agrandir. Le projet porte sur 468 hectares. dont 428 épandables et 13 000 porcs par an selon les opposants. 

A cette heure-ci la mairie assure n'avoir aucun avis arrêté sur la question. Elle souhaite entendre les arguments du propriétaire et explique ne connaître que la vision des opposants. 

Habitants, riverains, ou simple défenseurs de l'environnement,  ils dénoncent, au delà des odeurs, et du balai des camions pour transporter le lisier, un risque de pollution des sols et de l'eau par les pesticides utilisés sur les céréales données aux cochons et un risque de pollution de l'air à cause de l'ammoniaque dans les fosses à lisier. 

L'agriculteur exploitant est très affecté par cette levée de boucliers. Il ne souhaite pas s'exprimer à notre micro avant la réunion publique de mercredi prochain (le 17) à Guemné Penfao.  

Le conseil municipal de Guemné Penfao se prononcera le 7 novembre. L'enquête publique a été prolongée de 15 jours, elle se terminera le 26 octobre.

Le dossier déposé en préfecture fait 221 pages. Il est consultable en suivant ce lien.

L'avis d'enquête publique est placardée devant l'exploitation. - Radio France
L'avis d'enquête publique est placardée devant l'exploitation. © Radio France - Pascale Boucherie