Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

Nougats et fruits confits : madeleines de Proust provençales

vendredi 8 décembre 2017 à 5:03 - Mis à jour le mercredi 6 décembre 2017 à 5:05 Par Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

Noël approche et avec lui les repas de réveillon. En Vaucluse les "douceurs provençales" les plus représentatives sont le nougat et les fruits confits. Dans le Dossier Du Jour, Jean-Pierre Burlet va nous emmener chez deux artisans qui travaillent des produits d'ici dans le respect de la tradition.

Nougat et fruits confits : madeleine de Proust provencales
Nougat et fruits confits : madeleine de Proust provencales © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Quand on pense spécialité du Vaucluse, on pense à l'agneau de Sault mais pas plus que le porc du Ventoux il n'est de circonstance en ces fêtes de fin d'année.

En revanche les fruits confits se doivent d'être présents sur la table de Noël parmi les treize desserts. Les fruits confits sont nés dans l'esprit d'un cuisinier romain parce qu'il avait trouvé là un moyen de les conserver en les trempant dans du miel chaud.

Depuis les fruits confits sont devenus une gourmandise. Loin des usines à confiserie il reste quelques artisans qui perpétuent cet art parce que c'en est un.

Le fruit confit a aussi modifié les paysages de Vaucluse

En plantant des cerisiers dans le Luberon pour produire des bigarreaux les industriels ont effectivement contribué à façonner les paysages que nous connaissons.

Au 17° siècle en plantant cette fois des amandiers en Provence Olivier de Serre lui a accidentellement participé à l'invention du nougat tel que nous le connaissons.

Avant on mélangeait des noix et du miel pour en faire une barre énergétique avant l'heure. Le mot nougat vient d'ailleurs du mot provençal "nou" ou "nouei"... Mais aujourd'hui et depuis 300 ans, c'est avec des amandes que le nougat est fabriqué. des amandes qu'il est de plus en plus difficile de trouver ici mais que des artisans tentent de ré-introduire pour pouvoir certifier un produit "fait en Vaucluse" du producteur au transformateur.

Dans le dossier du jour nous vous proposons deux visites d'atelier

Chez le nougatier Silvain à Saint Didier

Visite dans l'atelier du nougatier Silvain à saint Didier

Chez le nougatier Silvain à saint Didier - Radio France
Chez le nougatier Silvain à saint Didier © Radio France - Jean-Pierre Burlet

A la confiserie Saint-Denis aux Beaumettes

Dans l'atelier de la confiserie saint Denis aux Beaumettes

Dans la confiserie saint Denis aux Beaumettes - Radio France
Dans la confiserie saint Denis aux Beaumettes © Radio France - Jean-Pierre Burlet