Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle Eco : en Mayenne, une mère de famille, ancienne auxiliaire de vie, se lance dans l'agriculture

-
Par , France Bleu Mayenne

Accompagnés par plusieurs structures du réseau "Tous pour une Agriculture Citoyenne Territoriale et Solidaire en Mayenne", Marie-Anne Rolland et son mari, qui n'avaient jamais travaillé la terre auparavant, ont repris en début d'année une exploitation agricole au Bourgneuf-la-Forêt.

Marie-Anne Rolland, maraîchère bio au Bourgneuf-la-Forêt
Marie-Anne Rolland, maraîchère bio au Bourgneuf-la-Forêt © Radio France

La Nouvelle Eco s'intéresse ce matin à l'installation et à la transmission dans le milieu agricole. Travailler la terre, peut-être y pensez-vous. Dans les 5 ans à venir, en Mayenne, au moins 1 ferme sur 4 cherchera un ou des repreneurs indique Laura Jacob, animatrice de la Coopérative d'Installation en Agriculture Paysanne : "en Mayenne, nous avons une difficulté supplémentaire, c'est un terroir plutôt orienté vers l'élevage. Et les fermes en élevage sont plus complexes, ce n'est pas la production qui attire le plus celles et ceux qui veulent se reconvertir. Au niveau patrimonial, c'est toujours plus difficile de transmettre une telle exploitation". 

L'exploitation agricole de Marie-Anne Rolland
L'exploitation agricole de Marie-Anne Rolland © Radio France

Mais devenir agriculteur, agricultrice, ça ne se fait pas comme ça. De la patience, de la passion et de gros investissements avec heureusement le soutien financier de plusieurs structures. Une reconversion tentée par une mère de famille, originaire de la région de Dijon, qui a travaillé notamment dans l'armée. Elle s'appelle Marie-Anne Roland. 

►► Reportage, "le parcours a été un peu long, faire une formation agricole, convaincre des propriétaires"

ECOUTEZ

"J'ai 40 ans, je suis maraîchère bio officiellement depuis le 1er janvier de cette année. J'avais envie de revenir aux sources, un retour à la terre, faire connaître ça à mes enfants. Avant, j'étais auxiliaire de vie et j'ai aussi travaillé dans l'armée" confie-t-elle à France Bleu Mayenne, en donnant quelques conseils à celles et ceux qui envisagent une reconversion du même genre : "bien s'accrocher, penser sérieusement son projet, il faut rêver mais garder les pieds sur terre car il faut manger à un moment donné. Etre convaincu par ce qu'on veut faire surtout". 

Un forum sur l'installation et la transmission est organisé ce jeudi soir à la ferme du Chênot à Changé, par les structures du collectif TACTS 53, "Tous pour une Agriculture Citoyenne Territoriale et Solidaire en Mayenne".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess