Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Nouvelle mobilisation des agriculteurs ce mardi : les tracteurs appelés à converger vers les préfectures d'Auvergne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Deuxième salve de manifestations à l'appel de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs. Après les blocages de rond-points, les actions de ce mardi visent l'Etat via les préfectures. En Auvergne, Clermont-Ferrand, Aurillac, Moulins et le Puy-en-Velay sont concernés.

Les tracteurs sont appelés à converger vers les préfectures, comme ici à Clermont-Ferrand en février 2018.
Les tracteurs sont appelés à converger vers les préfectures, comme ici à Clermont-Ferrand en février 2018. © Radio France - François Rauzy

Auvergne, France

Après les rond-points et les routes bloquées le 8 octobre dernier au mot d'ordre "France, veux-tu encore de tes paysans?", FNSEA et Jeunes Agriculteurs visent cette fois les symboles de l'Etat. Ce mardi les tracteurs sont appelés à converger vers les préfectures.

Dans le Puy-de-Dôme, quatre points de rencontre ont été fixés à 11h à Riom, au niveau du Sdis au Brézet, au rond-point du Zénith et à Orcines, parking du col des Goules pour une arrivée vers 12h30 à Clermont-Ferrand sur la place de Jaude.

Mobilisation annoncée également à Aurillac, avec des rendez-vous à 11h aux rond-points de Weldom, Lacanaux et Géant, pour ensuite se retrouver à 12h devant la préfecture du Cantal.

Opération escargot prévue aussi en Haute-Loire en fin de matinée avec convergence vers la préfecture du Puy-en-Velay.

Dans l'Allier les tracteurs ont rendez-vous à 11h devant la préfecture de Moulins.

"Macron réponds-nous"

Suite à leur mobilisation d'il y a deux semaines, FNSEA et Jeunes Agriculteurs disent n'avoir reçu aucune réponse de leur Ministre ni du Président de la République. Pour cette nouvelle action les revendications restent les mêmes entre dénonciation des accords de libre échange, distorsions de concurrence au niveau européen, rémunération et ras-le-bol de "l'agri-bashing".

"Le 8 octobre n'était qu'un avertissement", prévient Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier. "Il faut absolument qu'on ait des réponses. Aujourd'hui les agriculteurs sont au bout. Il y a une génération de personnes de 40 à 45 ans qui sont prêtes à jeter l'éponge."

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier, demande des comptes à l'Etat.

"Des choses auraient pu marcher, comme la loi suite aux Etats généraux de l'alimentation", ajoute Geoffrey Rivaux. "On y a cru, on pensait voir du retour sur nos exploitations, résultat zéro, rien, _c'est même pire qu'avant_."

Geoffrey Rivaux, éleveur à Haut-Bocage, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le ministre de l'agriculture nous a annoncé qu'on nous verserait les aides Pac plus tôt que d'habitude, mais c'est pas ça qui va ramener de la trésorerie : ce qu'il nous faut c'est du prix."

Dans le Cantal s'ajoute aux revendications une demande de réponses "concrètes et rapides face à la sécheresse et aux attaques de loup".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu