Agriculture – Pêche

Œufs contaminés : des produits ont commencé à être retirés des grandes surfaces françaises

Par Géraldine Houdayer, France Bleu vendredi 11 août 2017 à 20:59

Des brioches, gâteaux et pâtes ont commencé à être retirés des rayons des grandes surfaces françaises.
Des brioches, gâteaux et pâtes ont commencé à être retirés des rayons des grandes surfaces françaises. © Maxppp -

En raison de la crise des œufs contaminés au fipronil, des produits à bas d’œufs comme des gâteaux, des pâtes ou des brioches ont commencé à être retirés des rayons des grandes surfaces, a annoncé le ministère de l'Agriculture ce vendredi à franceinfo.

La crise des œufs contaminés au fipronil commence à avoir des conséquences dans les supermarchés en France. Selon le ministère de l'Agriculture, interrogé par franceinfo, des produits à base d’œufs issus des élevages contaminés, comme des gâteaux, des pâtes ou des brioches, ont commencé à être retirés des grandes surfaces par précaution.

On ne souhaite pas que des produits contaminés restent sur le marché" - Fanny Molin, du ministère de l'Agriculture

"Des produits [pouvant contenir du fipronil] peuvent être dans les rayons et ont été identifiés. Ils seront donc retirés des rayons dans l'attente des résultats des analyses", confie Fanny Molin, la porte-parole de la direction générale de l'alimentation au ministère de l'Agriculture. "On fait cela parce qu'on ne souhaite pas que des produits contaminés restent sur le marché. Même s'il n'y a pas de risque, les consommateurs ont le droit de savoir s'il y a ou pas du fipronil, et c'est de là qu'on part pour retirer du marché les produits qui peuvent contenir du fipronil", précise Fanny Molin.

Des produits remis en rayon en cas d'absence de fipronil confirmée

"Il peut y avoir des retraits tous les jours, mais il peut aussi y avoir des remises en rayon, parce que suite à des résultats d'analyses, on va constater qu'il n'y a pas de contamination effective et que les produits sont conformes", ajoute-t-elle. Le ministère ne veut pas préciser quels produits et quelles marques sont concernés "parce que les entreprises, au même titre que les consommateurs, sont victimes de cette fraude. Il ne faudrait pas jeter l'opprobre sur ces marques, alors même que la contamination ne pourrait concerner qu'une toute petite gamme ou quelques produits."

  - Visactu
© Visactu -