Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elevage : ouverture de la saison des ventes (en ligne) de taureaux reproducteurs au pôle de Lanaud

-
Par , , France Bleu Limousin

C'est un moment important ce mercredi pour la race limousine, avec l'ouverture de la saison des ventes de taureaux reproducteurs au pôle de Lanaud. Des ventes 100% en ligne, coronavirus oblige. "Le métier est en train de changer" dit Olivier Rambert, le Responsable commercial de la race.

Olivier Rambert, Responsable commercial de la race limousine
Olivier Rambert, Responsable commercial de la race limousine - © Tous droits réservés

C'est un moment important ce mercredi pour la race limousine, avec l'ouverture de la saison des ventes de taureaux reproducteurs au pôle de Lanaud. Des ventes 100% en ligne, coronavirus oblige. "Le métier est en train de changer" a dit Olivier Rambert, le Responsable commercial de la race, qui était l'invité de France Bleu Limousin ce mercredi matin.

Nos clients étrangers sont dans l'incertitude et dans le dur

"La race limousine se porte plutôt bien dans le sens où il fait beau et où elle profite d'un automne exceptionnel, avec de beaux herbages et des vêlages qui se sont bien passés pour les 70% de la race qui vêlent cet automne, car ce sont d'excellentes conditions", a expliqué Olivier Rambert. "Mais ça se passe beaucoup moins bien sur les marchés, pour la vente du maigre, pour la viande où les cours sont de plus en plus bas, et là ça devient dramatique" a-t-il complété.

En cause, la crise sanitaire et des marchés, notamment internationaux, qui se ferment. "Nos pays voisins acheteurs de génétique limousine sont aussi dans le dur avec cette crise du Covid-19, donc _les investissements prévus cet automne sont repoussés à moyen terme quand ils ne sont pas annulés_. Nos clients étrangers sont dans l'incertitude et dans le dur, aussi" explique le Responsable commercial de la race limousine. 

Les enchères en ligne, avenir de la vente de bovins ?

Dans ce contexte, les ventes en ligne du Pôle de Lanaud sont un moyen de pallier (un peu) ce manque. Et cela marche bien. "On l'a initié au mois de juin, avec une vente 100% en ligne au Pôle de Lanaud, les veaux se sont très bien vendu, les prix se sont nettement améliorés, mais comme le Covid-19 est toujours là, on est contraint de reproduire ce système de vente en ligne, mais on innove cette fois-ci : il y a toujours 100% de vente en ligne, mais la nouveauté c'est que _les éleveurs pourront visualiser depuis chez eux le défilé des animaux dans le ring_, on va commenter les qualités des animaux, et on va lancer des enchères". 

Est-ce que ce système pourra éventuellement perdurer après la crise ? "Je ne sais pas, mais je sais qu'il y a plein de métiers qui ont changé, il faut qu'on repense notre outil commercial dans le monde bovin reproducteurs, dans la vente de génétique bovine, le métier a changé, et il a changé durablement je pense" a conclut Olivier Rambert, précisant que "ce mode dématérialisé, maintenant les clients nous le demande, surtout les clients étrangers. Donc il faudra que l'on arrive à terme à pouvoir proposer les deux : un achat physique en présentiel, dans le ring, couplé à un achat en ligne. Une vente mixte de manière durable".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess