Agriculture – Pêche

Opération de militants anti-OGM devant le port de Sète

Par Romain Berchet et Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault et France Bleu lundi 10 juillet 2017 à 10:43

Les militants anti-OGM devant l'entrée est du port du Sète
Les militants anti-OGM devant l'entrée est du port du Sète © Radio France - Gaëlle Schuller

Une petite centaine de militants anti-OGM venus de toute la France bloque ce lundi matin l'entrée Est du port de Sète (Hérault). Ils dénoncent les importations de colza OGM du Brésil et d'Argentine par la société agro-alimentaire SAIPOL.

Opération de militants anti-OGM au port de Sète. Environ 80 personnes du Collectif des faucheurs volontaires ont bloqué l'entrée Est ce lundi matin.

Ils accusent la société agro-alimentaire SAIPOL d'importer du colza transgénique depuis le Brésil et l'Argentine. L'entreprise est spécialisée dans la transformation d'oléagineux en huile, en carburant et en alimentation animale.

Dans un communiqué, la société condamne le blocage "qui pénalise et stigmatise une filière agricole et industrielle locale." SAIPOL rappelle que le site sétois "transforme essentiellement des graines de colza issues de l’agriculture française, non-OGM."

L'entreprise emploie 87 salariés sur son site à Sète.

Opération de militants anti-OGM devant le port de Sète - Radio France
Opération de militants anti-OGM devant le port de Sète © Radio France - Gaëlle Schuller

Les faucheurs volontaires ont accepté de lever leur blocus de leur propre gré en début d'après-midi. Ils ont obtenu un rendez-vous ce mercredi matin avec Jean-Claude Gayssot, le président du Port de Sète