Agriculture – Pêche

Opération nocturne des agriculteurs creusois

Par Valérie Mosnier et Audrey Tison, France Bleu Creuse mercredi 21 octobre 2015 à 12:30

Un arrosoir géant déposé par les agriculteurs devant la préfecture, à Guéret
Un arrosoir géant déposé par les agriculteurs devant la préfecture, à Guéret © Radio France - Audrey Tison

Les Jeunes Agriculteurs ont mené une action coup de poing la nuit dernière. Ils ont voulu montrer leur incompréhension après le refus par le ministère de reconnaître la Creuse en calamité agricole, malgré l'importante sécheresse estivale.

Fin de semaine dernière, le ministère de l'Agriculture a annoncé que le dossier creusois était ajourné, alors que toutes les conditions étaient réunies, selon les professionnels. Mardi soir, ils étaient une quarantaine, des membres des JA, à manifester. Ils ont déposé un arrosoir géant, pris sur un rond-point, devant la préfecture de la Creuse, ils ont aussi attaché des bâches agricoles avec des messages d'incompréhension devant la préfecture et la DDT, à la cité administrative. Le préfet est venu à leur rencontre pour échanger. L'opération s'est déroulée dans le calme, il n'y a pas eu de débordements.

La reconnaissance de calamité agricole permet le déblocage d'aides financières

Les comptes des agriculteurs sont plus que jamais dans le rouge - Radio France
Les comptes des agriculteurs sont plus que jamais dans le rouge © Radio France - Audrey Tison

Pourquoi la Creuse est-elle recalée ? là on sèche...

Christophe Bridier, un des responsables du syndicat agricole JA23

Les agriculteurs vont devoir attendre. Le dossier creusois de calamité agricole doit être réexaminé fin novembre pour des indemnités qui seraient déclenchées au plus tot fin janvier, au plus tard en mars. D'ici là les éleveurs vont devoir se débrouiller pour acheter une partie du fourrage nécessaire au bétail, alors que leurs caisses sont déjà vides.