Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays Basque : la coopérative Etxe Gazna lance une campagne de financement participatif

-
Par , France Bleu Pays Basque

Une coopérative fromagère lance un appel aux dons. La coopérative souletine "Etxe Gazna" se donne jusqu'à la fin septembre sur le site de crowfounding "zeste.coop". Son but : tenter de récupérer 48 000 euros. L'argent permettra de rénover et agrandir les locaux de la coopérative.

Le saloir de la coopérative Etxe Gazna à Saint Etienne
Le saloir de la coopérative Etxe Gazna à Saint Etienne © Radio France - Jacques Pons

Etxe Gazna manque de place. Cette coopérative fromagère de Soule vient de lancer une campagne de financement participatif sur le site Zeste.coop. L'objectif des coopérateurs d'Etxe Gazna est de réunir 48 000 euros. L'appel de fonds courre jusqu'à la fin septembre. Lancé le 9 août dernier, la campagne a dépassé mille euros ce jeudi.

le site de Zeste.coop jeudi soir
le site de Zeste.coop jeudi soir -

Des fonds pour grandir encore

L'argent permettra de rénover et agrandir les locaux de la coopérative à Sauguis-Saint Etienne (à quelques kilomètres de Tardets).  Car Etxe Gazna est victime de son succès. La coopérative croule sous les demandes de jeunes bergers à la recherche d'un saloir et d'un lieu de stockage. Dans le même temps le marché du fromage au lait de brebis se resserre au Pays Basque. Pour garantir les revenus il faut donc trouver de nouvelles pistes et donc sortir du Pays Basque.

Les artisans du projet de développement d'Etxe Gazna à la foire au fromages de Tardets
Les artisans du projet de développement d'Etxe Gazna à la foire au fromages de Tardets © Radio France - Jacques Pons

Le fromage au lait de brebis du Pays Basque doit se vendre en France

Mais pour toucher les crémiers de France, la coopérative Etxe Gazna souhaite, entre autre, construire une salle d'affinage supplémentaire. Un salle dont le degré d'humidité devra être surveillé de prés. Cette particularité permettra d'allonger la période d'affinage et donc proposer des fromages vieux de 12 à 15 mois (plus goûteux). Cet équipement de froid ventilé nécessite des appareils qui coûtent cher. 

Entre les étals de la foire au fromage de Tardets
Entre les étals de la foire au fromage de Tardets © Radio France - Jacques Pons

Aujourd'hui, la coopérative Etxe Gazna fabrique, affine et permet de vendre les fromages. Sur les 80 cooperateurs 54 fabriquent des fromages au lait de brebis. Les autres adhérents fournissent, eux, des produits annexes comme par exemple la présure necessaire à la fabrication d'un fromage. Un salarié payé par la coopérative assure la surveillance (l'affinage) des fromages stockés. 

Etxe Gazna manque de place pour ses fromages

Or, on manque de place dans le bâtiment de Saint Etienne. Une salle est destinée à l'auto-consommation familiale (3500 kilos de fromages qui ne sont pas vendus). Une autre salle (dite salle d'agrément) contient 12 tonnes de fromages fabriqués par 22 famille dont 9 jeunes bergers. 11 de ces cooperateurs transforment leur lait en montagne (dans des cayolars) durant la belle saison.

Le bâtiment de Etxe Gazna possède une autre salle mais elle est inutilisée, en raison d'un matériel de réfrigération dépassé et en panne. Le projet consiste à son remplacement. En gagnant de la place, une commission de cooperateurs constituera un stock de fromages affinés plus longuement. C'est cette production qu'Etxe Gazna souhaite vendre chez les grossistes et crémiers de France. Si l'argent est réuni la nouvelle salle réaménagée permettra de stocker 15 tonnes de fromages supplementaires. 

Des annexes seront ajoutées pour accueillir du matériel "propre" et "sale" ainsi qu'une salle d'affinage. Cet équipement permettra de faire vieillir les fromages au delà de six mois. Le projet d'extension contient aussi une "infirmerie" destinée à "soigner" les fromages. Leur assèchement progressif permettra de venir à bout de germes.

Trois étapes dans cette opération :

  • - améliorer ce qui existe
  • - agrandir et remettre aux normes
  • - développer la vente

Une campagne lancée sous le signe de l'humour

La campagne de financement participatif est lancée sur le site Zeste.coop avec humour.  Si vous donnez 500 euros vous participerez à une journée en estive. Pour 100 euros vous participerez à la transhumance. Pour 25 euros vous recevrez la lettre de remerciement écrite par une brebis !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess